RSS
RSS
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez|

Don't panic ! [Lim Iseul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Lee Mia
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 23
Incrit(e) depuis le : 10/07/2014
Age : 22
Fiche RPG

MessageSujet: Don't panic ! [Lim Iseul] Sam 2 Aoû - 19:59

Je fermai les yeux. J'étais revenue en Angleterre, il faisait chaud mais un petit vent frais venait régulièrement rafraichir ma figure en s'engouffrant entre les brins d'herbes. J'étais allongée dans le pré qui jouxtait notre lycée, profitant de deux heures de liberté ensoleillée (deux concepts qui allaient rarement ensemble en temps normal) pour somnoler en pensant à tout et à rien. Je me sentais bien.

Autour de moi se balançaient les fines herbes parsemées de quelques fleurs. J'humai à plein poumon l'odeur délicieuse de l'herbe encore légèrement humide à cause de la dernière fois et un grand sourire étira mon visage. Je n'entendais que le sifflotement de quelques oiseaux et le bourdonnement lointain des élèves qui parlaient dans la cour. Rien ne semblait pouvoir troubler ma quiétude.

Rien si ce n'est... une étrange odeur qui vint chatouiller mes narines. Ce n'était pas une odeur particulièrement désagréable, mais quelque chose me disait qu'elle n'était pas normale, que je n'aurais pas dû sentir ça dans ces conditions. Cela me rappelait les soirées d'hiver que je passais en Corée chez mes grands-parents. J'ouvris les yeux dans un sursaut. C'est ça, c'était l'odeur des bûches qui flambaient dans la cheminée.

Je me retournai et aperçus avec horreur que la moitié du pré avait été dévoré par les flammes, dont le crépitement devenait de plus en plus sonore. Horrifiée, je me relevai et me mis à dévaler la pente aussi vite que possible. J'entendais les flammes se rapprocher de moi et je croyais déjà sentir leur morsure sur mes cuisses. Je devais me dépêcher d'aller prévenir tout le monde, il fallait évacuer l'école et appeler les pomp...

Ma cheville se tordit et je perdis l'équilibre. Je me redressai juste à temps pour voir la mort qui m'enveloppa aussitôt dans un tourbillon brûlant.

Je me réveillai en sursaut, trempée de sueur. Un cauchemar. J'étais en sécurité, dans mon lit, dans mon dortoir, entre les murs des solides bâtiments de la Sunae. Je soupirai, la tête entre les mains. Cela faisait longtemps que je n'avais pas eu un rêve aussi réaliste. Il me semblait encore entendre les crépitements des flammes et l'odeur de brûlé qui...

Je me redressai, interdite. L'odeur était toujours là. J'inspirai plusieurs fois pour me convaincre que ce n'était pas une illusion de mon esprit ensommeillé mais la réalité me frappa de plein fouet. Ca sentait le brûlé. Je sentis les battements de mon coeur s'accélérer. Les rêves prémonitoires, ça n'existait pas, n'est-ce pas ? Ce n'était pas possible que Sunae soit aux prises des flammes ! Mais l'alarme incendie qui se déclencha alors acheva de me terrifier.

A cet instant précis, la porte de ma chambre s'ouvrit à la volée et je vis ma prof de théâtre se jeter à l'intérieur, visiblement paniquée, et encore plus visiblement en sous-vêtements sous sa robe de chambre à peine fermée.


Jesus, what words are needed?
Everyone calls you a masterpiece
Just a little bit of you, I’ll seriously value baby~


Dernière édition par Lee Mia le Mer 13 Aoû - 19:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lim Iseul
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 40
Incrit(e) depuis le : 12/06/2013
Age : 31
Localisation : Sunae
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Don't panic ! [Lim Iseul] Dim 3 Aoû - 21:16

Comme souvent depuis mon arrivée à Sunae, je travaillais tard pour préparer mes cours. Mes yeux commençaient à s'assécher mais hors de question de m'octroyer un peu de repos temps que ceci n'était pas fini, étant une jeune professeure mon travail se devait d'être irréprochable.

Il faisait chaud, une autre de ces soirées d'été lourdes et malheureusement ma fenêtre était bloquée. Je souffrais mais tentais tant bien que mal de me concentrer, ce qui devenait de plus en plus difficile à chaque minute qui s'écoulait.
En sous-vêtements dépareillés sur mon canapé, je ruisselais littéralement, mes mains moites m'insupportaient. Je commençais à perdre patience, pestant contre tout et n'importe quoi.
Malgré tout j'arrivais au bout de la préparation de mes prochains cours, le soulagement était presque là. Mais une chose m'empêcha de terminer mon projet. Une odeur, faible mais assez sèche pour attirer mon attention. Je me posais des questions sur son origine mais ne remarquais rien de suspect dans le couloir.  
Je retournais donc à mon travail, le bâclant un peu, je doit l'avouer mais l'envie d'en finir était désormais trop pressante pour l'ignorer.

L'odeur aussi était devenue plus forte au fur et à mesure, elle ne titillait plus mes narines mais les agressait désormais. Je la reconnaissais bien, un bâtiment était en feu.
Je paniquais, tentant de souffler pour me rappeler des consignes de sécurité. Les élèves, il fallait aller les chercher. L'alerte n'avait toujours pas retentit, ce qui me semblait étrange. Une panne? Je devais agir vite, je le savais. Pas le temps de me changer mais qu'importe, je ne pensais même plus à ma tenue très légère.
Je pris juste le temps d'enfiler ma robe de chambre qui était trop courte pour être décente. Je courais, dans le couloir, pieds bus, frappant à toute les porte et criant à des chambrés vides de sortir rapidement. La panique embrouillait mon esprit, toute cohérence avait à présent quitté mon corps.

Chambre A1. Celle-ci était occupée, le nom de Lee Mia, une de mes élèves était inscrit sur la porte.
L'alarme retenti au moment où j'ouvris brusquement la porte. Mes paroles étaient devenues un flot sonore incompréhensible, le bruit incessant de l'alerte couvrait ma voix bégayante.
Dans mon élan, je ne vis pas que la demoiselle venait tout juste de sortir de son sommeil et la tira hors du lit après l'avoir attrapée par le bras. Mia peinait à me suivre mais je ne prenais pas le temps de faire attention à elle, pressant le pas pour arriver au point de rassemblement.
Il ne nous fallut pas longtemps pour le rejoindre et nous étions les premières arrivées. Un léger vent marin soufflait. Je regardais autour de nous, cherchant l'origine du nuage épais de fumée qui s'élevait et de la teinte orangée de cette nuit.

Si je ne me trompais pas, le feu avait prit dans le bâtiment des cours. Un élève ou professeur qui aurait fumé une cigarette et l'aurait mal éteinte peut-être. Ou bien tout simplement un court circuit?
À mes côtés, Mia haletait, légèrement épuisée par notre course dans les dortoirs. Je me tournais vers elle, bien inquiète, touchant presque tous ses membres pour vérifier son état tout en la bombardant de questions.

"- Tu vas bien? Tu n'as rien? Tu arrives à respirer? Tu veux que je t'évente? Ne t'inquiète pas Mia tout va bien se passer, les pompiers ne vont pas tarder à arriver, pas de soucis à se faire, ils sont route. Demain on saura ce qu'il s'est passé et dans deux jours on en rira. Oui voilà c'est ça, on en plaisantera, tu verras.", dis-je en riant nerveusement.

J'avais froid à présent, j'en tremblais presque autant que de la panique. Je jetta un bref coup d'œil à ma tenue et me recroquevilla soudaine en remarquant que ma robe de chambre, où plutôt le petit bout de tissus qui me couvrait à peine, était grande ouverte et lui affichait ma lingerie non assortie. Je la fermais, rouge de honte et bafouillais des excuses, la priant également de ne pas parler de mon laisser aller de ce soir.  Ce n'était pas convenable de me présenter ainsi devant une élève et j'avais peur d'avoir des ennuis par la suite, il ne manquerait plus qu'une plainte pour exhibitionnisme pour achever ce jour monstrueux.


Je dis aime.
Comment t'atteindre, onde sensuelle? Toi qui me donne des ailes. Pourrais-je te rendre un jour éternelle? Pour nous lier jusqu'au ciel.
@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Mia
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 23
Incrit(e) depuis le : 10/07/2014
Age : 22
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Don't panic ! [Lim Iseul] Lun 4 Aoû - 20:54

Je n'eus pas le temps de prononcer un mot qu'elle m'entraînait déjà hors de ma chambre et me fit dévaler l'escalier. La situation était risible, cela dit. Elle ne semblait même pas s'être rendue compte que tout le monde allait pouvoir admirer sa lingerie, dépareillée qui plus est. Oh, certes, ça m'arrivait aussi de ne pas accorder mes ensembles et elle n'avait évidemment pas pu prévoir ce genre de situation. Bon, le fait est que je n'avais plus aucune envie de rire en arrivant au parc, sur le lieu où les élèves commençaient lentement à se rassembler. J'étais essoufflée, j'avais froid, je commençais à sentir l'agitation ambiante monter en moi et je regardais avec angoisse les bâtiments qui avaient l'air tellement fragiles et insignifiants une fois dévorés par les flammes.

Soudain, ma prof se jeta une nouvelle fois sur moi pour faire ce qui me sembla être une inspection complète de mon état de santé, tout en lançant au hasard des phrases autant pour se rassurer elle-même que par réel intérêt pour moi. Passé la surprise, je souris. En vérité, son image actuelle différait tellement de celle qu'elle affichait d'habitude pendant les cours. La Lim Iseul soignée, ferme et dynamique avait laissé sa place à une boule de nerfs dénudée et incontrôlable. Elle s'aperçut à cet instant du peu de pudeur dont elle faisait preuve et referma d'un geste précipité sa robe de chambre pour conserver un minimum de dignité. Je ne pus m'empêcher d'éclater de rire devant son air horrifié.

- Autant d'empressement pour sauver vos élèves, c'est tout à votre honneur, Professeur Lim.

Elle me regarda, surprise, puis esquissa un sourire timide, quelque peu calmée. Curieusement, je me rendis compte que grâce à elle mon petit moment d'angoisse était passé. Après tout, comme elle l'avait dit, tout le monde était surement sain et sauf et cela deviendrait vite un sujet de plaisanterie entre nous. D'humeur mesquine, je me dis qu'au moins, j'avais un moyen de pression si je manquais de faire un travail à temps. Mais au fond de moi je savais très bien que je n'allais pas le faire, après tout les cours de théâtre étaient les seuls ou je me sentais vraiment briller. Elle avait de la chance, je l'aimais trop pour lui faire un coup pareil. Mais je regrettai quand même de ne pas avoir mon portable à portée de main pour garder un souvenir de cette nuit qui promettait d'être mémorable.

Redevenue sérieuse au fur et à mesure que les autres élèves nous rejoignaient et que le froid perçait mon pyjama, je me tournai vers Professeur Lim qui attendait calmement à mes côtés, en grelottant.

- J'y pense, professeur... Je suis dans une des premières chambres du dortoir et nous sommes parties aussitôt. Vous aviez déjà checké dans toutes les autres chambres ?

Elle me dévisagea, les yeux écarquillés et l'air à nouveau affolé.


Jesus, what words are needed?
Everyone calls you a masterpiece
Just a little bit of you, I’ll seriously value baby~


Dernière édition par Lee Mia le Mer 13 Aoû - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lim Iseul
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 40
Incrit(e) depuis le : 12/06/2013
Age : 31
Localisation : Sunae
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Don't panic ! [Lim Iseul] Sam 9 Aoû - 16:27

La demoiselle me détendait, à me charrier légèrement, profitant de la situation et surtout du fait que l'on se retrouvait hors des cours cette fois ci. Je riais avec elle, soulagé de la voir plaisanter de la sorte. Si elle avait le cœur à rire, c'était le signe qu'elle ne paniquait pas, ce qui était donc une victoire pour moi, j'avais su faire face à la situation.

Et puis elle ouvra la bouche et une fois qu'elle eût fini la panique m'envahit à nouveau, au point même que je me sentis presque défaillir.  Est ce que j'avais vraiment vérifié toutes les chambres?
La mienne était à l'autre bout des dortoirs et il me semblait avoir toqué à de nombreuses portes mais impossible de me souvenir lesquelles, cela aurait pu tout aussi bien être des portes de placards. Je blêmissais.

- Je... Je ne sais plus. J'ai tapé et appelé les gens mais c'était visiblement inhabité jusqu'à ta chambre. Si seulement on avait une fiche avec les noms et les numéros des chambres...

Je pris une grande inspiration, je me sentais pathétique, je n'avais plus aucune crédibilité et la situation m'échappait, une fois de plus.
Et les problèmes ne venant pas seuls, le temps venait de changer, le vent marin ayant apporté son lot de nuages chargés. Il pleuvait à verse, en moins de cinq minutes je ruisselais, pestant sur moi même de n'avoir pas fait attention lorsque je cherchais à évacuer les élèves, de ne pas avoir su gérer dans ce moment difficile et contre tous ces événements incontrôlables, le feu, le vent et maintenant la pluie.

J'essuyais mon visage sur lequel coulaient des larmes mêlées aux gouttes venues du ciel, je pleurais, mes nerfs avaient fini par lâcher. Je regardais brièvement Mia, cherchant un peu de réconfort dans ses yeux bruns avant de me mettre à rire, la voyant elle aussi trempée de la tête aux pieds.

Les autres groupes étaient tous arrivés me semblait il, les pompiers également et certains de ces derniers commençaient à fouiller les bâtiments à la recherche de personnes qui n'auraient pas pu sortir.
Cela me rassurait, j'étais enfin sûre que tout le monde serait sauf malgré mes erreurs.

Je voulu me lever mais mon pied droit me lançait. De justesse je me rattrapais à la demoiselle que j'avais secouru, m'excusant dans la seconde qui suivait

"- Oups désolée. Il semblerait que je ne sache plus marcher. J'ai surement trop puisé dans mes forces pendant notre petite course."

Je me mis à rire, essayant de faire passer mon trébuchement pour de la maladresse qui me gênait pour dissimuler la douleur. Je ne voulais pas qu'elle ne s'en fasse encore plus, cette nuit avait déjà assez donné dans les émotions fortes.


Je dis aime.
Comment t'atteindre, onde sensuelle? Toi qui me donne des ailes. Pourrais-je te rendre un jour éternelle? Pour nous lier jusqu'au ciel.
@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Mia
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 23
Incrit(e) depuis le : 10/07/2014
Age : 22
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Don't panic ! [Lim Iseul] Lun 11 Aoû - 20:41

Elle bafouilla une réponse quelque peu inquiétante mais je me dis que de toute façon elle n'était pas la seule professeur de l'établissement et que d'autres avaient déjà dû faire une ronde pour évacuer les élèves restants. Il y avait énormément de monde autour de nous, mais il était impossible à vue de nez d'évaluer si tout le monde était bien là, sain et sauf.

Soudain, le tonnerre gronda et une poignée de secondes plus tard une averse éclata. Je souris. Ben voyons, ça pouvait pas être pire à présent. Je grelottais dans mon pyjama d'été, presque instantanément trempée jusqu'aux os. Mais en jetant un coup d'oeil à côté de moi je m'aperçus que Professeur Lim était aussi mouillée que moi, dans une tenue d'autant plus légère. Nous nous mîmes à rire à l'unisson devant notre air ahuri.

Les pompiers étaient enfin arrivés et ils s'organisaient à présent autour du bâtiment en feu. Au moins, la pluie avait cela de bon qu'elle les aiderait à mettre fin à ce calvaire au plus vite. Une bonne couverture, un bon chocolat bien chaud, c'était tout ce que je voulais à cet instant précis. Ou un bain bouillant. Dommage que les dortoirs ne soient pas équipés de baignoires...
Je fus soudain coupée dans l'élan de mes rêveries rassurantes par ma professeur qui m'agrippa violemment l'épaule. Je la retins instinctivement tandis qu'elle bafouillait ses excuses. Elle se releva tant bien que mal mais tituba aussitôt qu'elle posa son pied à terre. Ce n'était pas de la fatigue, visiblement.

- Euh... Professeur ? Montrez-moi votre pied un instant...

Elle se rassit et s'exécuta, l'air inquiet. Elle gémit aussitôt que ma main fut en contact avec la cheville. Je me mordis les lèvres. La peau était gonflée et violacée et sa cheville avait doublé de volume. Elle avait dû se faire une entorse ou quelque chose de ce genre en courant et sa panique avait dû lui faire abstraction de la douleur jusqu'à présent. Je levai les yeux vers elle et déclarai de mon air le plus dramatique.

- C'est pas très joli à voir...

Je me retins de rire devant son air affolé. En réalité, la situation ne prêtait pas tant à rire que ça. Il fallait soigner ça au plus vite mais l'infirmerie se trouvait malheureusement dans le bâtiment jouxtant celui qui flambait allègrement. Je regardai autour de moi pour trouver de l'aide et mon regard s'arrêta sur les camions rouges et brillants. Bien sûr ! Les pompiers !

- Venez, Professeur Lim. Il faut aller montrer ça à des professionnels.


Jesus, what words are needed?
Everyone calls you a masterpiece
Just a little bit of you, I’ll seriously value baby~


Dernière édition par Lee Mia le Mer 13 Aoû - 19:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lim Iseul
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 40
Incrit(e) depuis le : 12/06/2013
Age : 31
Localisation : Sunae
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Don't panic ! [Lim Iseul] Mar 12 Aoû - 15:36

Bien évidemment, je ne pu cacher bien longtemps ma blessure, mon élève ayant décidé de regarder de plus près. Faute d'excuse, la seule option offerte à moi était de me laisser faire aussi je ne broncha pas, la laissant tâter ma cheville.

Son avis rejoint ce que je pensais, cela ne passerait pas comme par magie, il fallait que l'on me soigne. Je vis les pupilles de Mia s'éclairer en voyant les gyrophares des véhicules des sapeurs, tout ce que je ne souhaitais pas se produisait.
Mon élève s'en faisait pour moi et avait eu pour idée d'aller déranger les pompiers. Je ne pouvais certes plus marcher sans appui mais cela ne valait pas la peine de réquisitionner les personnes venues pour nous permettre de reprendre nos petites vies tranquilles.


"- Mia, premièrement en dehors de la salle de cours tu peux m'appeler Iseul. Et puis, non. Pas besoin. J'irais à l'infirmerie quand je le pourrais. Je m'en chargerai seule, mais pour ça il faut qu'eux puissent se charger d'éteindre ce brasier avant qu'il ne se propage et que même les bandages dont j'ai besoin ne flambent eux aussi."


Je riais de bon cœur, invitant Mia à faire de même histoire de détendre un peu l'atmosphère.
Elle était mignonne de s'en faire autant pour moi, je devais bien l'avouer. Plus une petite sœur veillant sur son aînée qu'une élève, me mis-je à penser. Je lui souriais tendrement, tapotant sur le sol pour qu'elle s'asseye à mes côtés.


"-Dis moi, jeune demoiselle, et si nous apprenions à mieux nous connaître? Ça te dis?


Au moins, nous commencions à nous rapprocher, c'était un bon point positif qui pouvait sauver notre nuit. Déjà une de mes élèves préférées de par son investissement en cours, mais attention ses notes étaient méritées, j'avais déjà songé à passer un peu plus de temps avec mes comédiens en herbe, en apprendre plus sur eux, avoir des relations plus intimes, en tout bien tout honneur. Et pourtant je n'avais jamais osé. Mais maintenant l'occasion était trop belle pour la louper et Mia était tellement adorable que je ne pu m'en empêcher. Et si cela pouvait lui faire oublier ma cheville, ce n'était que du bonus.

Je m'attendais toutefois à prendre une réponse négative et je le comprendrai. Ma question pouvait sembler déplacée après tout, et nombreux sont ceux qui pensent qu'une relation professeur-élève doive rester la plus neutre et professionnelle possible.
Il nous fallait attendre, je n'étais ni dans l'incapacité de marcher, ni habillée pour et de ce fait la promenade ne faisait pas partie des options, j'espérais au fond de moi qu'elle accepte ma proposition de discussion simple.


"- Parler nous fera passer le temps, tu ne penses pas?", justifiais-je. "Une conversation de femme à femme et pas entre élève et professeur, juste nous deux en tant que personnes quoi, ça peut être sympathique."


A ces mots, je ne pu que sourire tellement j'en avais envie. Je trépignais presque d'impatience telle une gamine à l'approche de Noël, ça en était presque ridicule.


Je dis aime.
Comment t'atteindre, onde sensuelle? Toi qui me donne des ailes. Pourrais-je te rendre un jour éternelle? Pour nous lier jusqu'au ciel.
@ ALASKA.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lee Mia
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 23
Incrit(e) depuis le : 10/07/2014
Age : 22
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Don't panic ! [Lim Iseul] Mer 13 Aoû - 19:38

Elle dégagea son bras du mien et refusa de me laisser la conduire auprès des pompiers. Certes, ils avaient l'air relativement occupés à cet instant, mais bon, il fallait bien faire quelque chose ! Mais mon professeur se mit à rire pour détendre l'atmosphère et je la rejoignis bientôt. La situation était un peu chaotique à vrai dire, mieux valait se calmer.

Elle m'invita alors à m'asseoir et à discuter pour passer le temps. La pluie avait cessé et nous avions trouvé un coin encore sec, à l'abri sous un arbre du parc. Je la dévisageai, surprise. Je n'avais rien contre l'idée de parler de tout et de rien mais sortir de la relation élève-professeur me déroutait quelque peu. Je bafouillai ce qui devait être une réponse positive et lui sourit.

- Je... euh... oui, bien sûr, Profess... Euh... je veux dire... Iseul.

Elle éclata de rire devant mon blabla et déclara :

- Très bien. J'ai lu sur ton dossier que tu avais passé un an en Angleterre. C'était comment ?

Je me détendis peu à peu. Parler de mon séjour là-bas avait un effet apaisant indéniable. Après tout, j'y avais passé la meilleure année possible.

- C'était... incroyable. Les gens, les cours, la vie, les paysages... Enfin quand il ne pleuvait pas, bien sûr.

Nous rîmes à l'unisson.

- Ca te manque ?

- Oui, de temps en temps. Mais je sais que ce n'était qu'une parenthèse dans ma vie. Quand j'ai un coup de blues, j'y repense, je regarde mes photos et ça va mieux. Vous savez, c'est là-bas que j'ai décidé de me lancer dans ce métier. Ce sont mes amis là-bas qui m'ont donné la force d'affirmer ce que je voulais vraiment et qui m'ont motivée à m'inscrire ici.


Elle me regardait en souriant, écoutant avec attention ce que je racontais. Je tournai les yeux vers le bâtiment qui s'écroulait peu à peu, en pensant à tout ce que j'avais déjà appris entre ces murs. Iseul me demanda d'une voix douce :

- Et tu ne le regrettes pas ?

Je me tournai à nouveau vers elle et m'exclamai, les yeux brillants :

- Oh non ! Ce n'est pas facile tous les jours et je sens que j'ai encore énormément de progrès à faire, mais je sens au fond de mes tripes que c'est ça que je veux faire pour le reste de mes jours.

Ca pouvait sembler un peu kitche, mais je ne voyais pas comment l'exprimer autrement. Chanter me donnait l'impression de véritablement exister, et quant au théâtre, me mettre dans la peau de quelqu'un d'autre m'aidait à me comprendre moi-même. La danse enfin, malgré mes lacunes, me poussait à me dépasser continuellement et à relever quantité de défis chaque jour.

- Oui, ça me plait beaucoup. Et vous, Profess... Iseul ? Pourquoi vous avez voulu devenir prof ?


Jesus, what words are needed?
Everyone calls you a masterpiece
Just a little bit of you, I’ll seriously value baby~
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Don't panic ! [Lim Iseul]

Revenir en haut Aller en bas

Don't panic ! [Lim Iseul]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 04. Panic room
» I write sins not tragedies [Panic! At the disco]
» Stressed Eric alias Eric la panique [Télé/Série animée]
» News Import
» mikael&lynn ❝ don't need to panic, no need... ❞

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration :: Contexte & Règlement :: Events et informations !-