RSS
RSS
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez|

Erreur de planning ~ {Kim SeYong}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Ven 14 Juin - 7:25

Je me dirige d'un pas pressé au studio d'enregistrement. Je ne suis pas en retard, c'est juste que je n'ai pas envie de trainer dans les couloirs, et puis je ne veux pas donner l'impression d'être perdue, afin qu'on me laisse tranquille.
Enfin arrivée au studio, j'ouvre la porte et regarde autour de moi. J'ai toujours pratiqué ma passion dans cette salle, aussi elle a une certaine valeur dans mon coeur. Je pose ma bouteille d'eau à côté de moi et me place en face du micro après l'avoir réglé à ma hauteur. Je sors du cours de chant, je n'ai donc pas besoin d'échauffer ma voix d'avantage. Je me concentre, me remémore les paroles, repense à mon souffle et mes sensations, puis je ferme les yeux et je commence à chanter. J'interprète, à capella, une chanson de la chanteuse Ailee, Heaven. La voix d'Ailee me fait rêver, je voudrais arriver au même niveau qu'elle... C'est pourquoi je suis là.
Après avoir chanté, essouflée, un peu chancelante, je saisis ma bouteille, m'assois et m'apprête à boire, quand des applaudissements m'interrompent.
-Bravo, c'était digne de la débutante que tu es, maintenant tu peux sortir et me laisser le studio ? Je l'ai réservé pour... Il y a exactement cinq minutes.
Je ne sais absolument pas qui est ce garçon, cependant son ton sarcastique m'énerve immédiatement. Il faut dire que je n'ai pas besoin de beaucoup pour voir rouge. Je me redresse, m'avance vers lui et le regarde dans les yeux.
-Dommage pour toi, je viens d'arriver, et j'ai moi aussi réservé ce créneau. Tu es en retard de toutes façons, donc je reste ici, tu n'avais qu'à arriver avant.


Dernière édition par Ham EunJung le Lun 24 Juin - 11:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Park JaeHwa
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 39
Incrit(e) depuis le : 06/06/2013
Age : 26
Localisation : Là où tu ne seras sans doute jamais.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Sam 15 Juin - 12:23

Cette douche froide va correctement me tonifier après une séance intensive de danse rock acrobatique. Je ne suis pas d’ordinaire à me vanter mais je me débrouille extrêmement bien dans ce type de danse, non ce n’est pas du tout style, qu’allez-vous chercher ? Osez démentir, si vous vous en sentez capable. La scène risque d’en voir de toutes les couleurs avec moi, je veux en mettre plein les yeux. Et, j’ai conscience que le rock acrobatique est un genre peu exploité dans une agence sud-coréenne. Par conséquent, je m’y essaye depuis près de quatre ans. Soyons d’accord, c’est une danse qui s’exerce majoritairement à deux. Cependant, je pars du principe que le binôme est le résultat de longues années d’entrainement régulier où chacun se perfectionne de son côté. Je me familiarise avec la technique, en accordant mes capacités physiques avec ce sport énergique qui exige de la rigueur et de l’assurance. Pour faire court, j’ai encore des lacunes, l’aisance dans les mouvements dits individuels est à parfaire, en dépit de mes compétences qui se sont nettement améliorées. Encore heureux, je plussoie.
Puis, en toute honnêteté, je ne pense pas trouver quelqu’un qui vaille ce que je recherche en tant que partenaire de danse, danseurs inclus. Le risque est bien trop élevé et important pour que je ne me montre pas sélectif. Personne n’est en mesure de former un duo avec moi en rock acrobatique dans cette agence. Les bonnes surprises arrivent au moment où on s’y attend le moins ? Celle dont je convoite est sans espoir, si vous voulez connaître mon avis. Le peu de trainees que j’ai entrevu ne se distingue pas des préjugés qui m’ont traversé l’esprit à mon entrée à Sunae. C’est puéril de s’estimer différent des autres alors que je n’ai pas encore approfondi mon exploration. Je ne garde pas ma langue dans ma poche, j’ai tendance à y aller un peu fort dans mes jugements, mais je ne changerais en aucun cas. Surtout si c’est pour obtenir la bénédiction de toute la communauté. Serait-ce utile de ma part de préciser que je suis exactement le type de personne facilement imbuvable ? Vous l’auriez deviné. C’est un mal comme un bien, ça m’évite d’être déçu par autrui. Enfin, je ne vais pas déblayer là-dessus, non plus, je ne tiens pas à finir démembrer avant d’atteindre mon but final.
Mes cheveux rincés sous le jet, mon esprit en demeure plus pondéré. J’ai encore de l’énergie à revendre, toutefois la danse a rempli ses heures pour la journée. J’ai réservé le studio d’enregistrement la veille, en vue de me consacrer à mon flow. Je suis tout d’abord un danseur à Sunae, mais mes capacités vocales à ce propos ne sont pas à méconnaître. De toute façon, être idole signifie être polyvalent.
Je quitte les vestiaires et rejoins la salle d’enregistrement avec un peu de retard. Lorsqu’on se détend, le temps passe étrangement plus vite. Évidemment, qui aurait imaginé qu’on en avait profité pour accaparer la salle en mon absence ? Celle qui ose a du cran. Et du culot. Oui, j’en déduis que c’est une jeune femme, avec ce que j’entends à travers ce mur qui nous sépare. Bien sûr, il ne fait pas longtemps office d’obstacle. J’ouvre la porte discrètement tandis qu’elle achève son interprétation d’Heaven. Bonjour le massacre auditif. Mes pauvres oreilles en ont souffert. Malgré tout, je n’ai pas perdu la délicatesse d’émettre un commentaire sarcastique. Sans plus attendre, je tape dans mes mains et attire son attention illico.
-  Bravo, c'était digne de la débutante que tu es, maintenant tu peux sortir et me laisser le studio ? Je l'ai réservé pour... Il y a exactement cinq minutes.
Mes mots ont eu l’effet que je voulais. Elle me foudroie du regard immédiatement. C’est qu’elle m’intimiderait presque.
- Dommage pour toi, je viens d’arriver, et j’ai moi aussi réservé ce créneau. Tu es en retard de toute façon, donc je reste ici, tu n’avais qu’à arriver avant.
Ah, c’est qu’elle s’obstine en plus ? Elle n’a pas compris qu’elle n’est pas en mesure de décider ni de répliquer d’ailleurs. Je soutiens son regard froid, un léger sourire se peignant en coin de mes lèvres.
- Je serais toi, je déguerpirais. Après avoir déshonoré Ailee, je pense que ce serait ce qu’il y a de plus raisonnable. C’est comme si, moi, j’osais reprendre du Outsider, tu piges ? Y’a de quoi être indigné après avoir entendu cette interprétation lamentable. Pour ce qui est du créneau, excuse-moi mais honneur aux plus anciens.
Comment je savais qu’elle était arrivée après moi ? Tout simplement parce qu’une femme avec ce caractère, ça se remarque tout de suite. Je suis ici depuis près d’une semaine et je n’ai jamais ce visage auparavant, dans l’édifice.


The best way to predict the future is to invent it.
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer de cap, le réaliste ajuste ses voiles.  
(c) Madouce sur Epicode


Dernière édition par Kim SeYong le Mer 26 Juin - 18:37, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Sam 15 Juin - 16:56

-Je serais toi, je déguerpirais. Après avoir déshonoré Ailee, je pense que ce serait ce qu'il y a de plus raisonnable. C'est comme si, moi, j'osais reprendre Outsider, tu piges ? Y'a de quoi être indigné après avoir entendu cette interprétation lamentable. Pour ce qui est du créneau, excuse-moi mais honneur aux plus anciens.
J'ouvre des yeux ronds. Mais pour qui il se prend lui ?! Il croit qu'il a des droits sur tout le monde du fait de son "ancienneté" ? Je lui lance un regard méprisant sans répondre, pas par des mots du moins. Je ne sais pas ce qu'il attend. J'espère qu'il ne croit pas que je vais partir, parce que si c'est le cas il se met le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Ce n'est pas tant sa critique de mon interprétation qui me choque. Quoique, je suis quand même vexée. Je n'ai pas l'habitude qu'on rabaisse ainsi mon talent, à vrai dire. Mais venant de cet individu, je ne sais pas vraiment comment le prendre: d'après ce que j'ai entendu de lui, il fait des sarcasmes en permanence pour essayer de se faire respecter. Au final il ne fait que se rendre ridicule. Quoi qu'il en soit je ne montre rien de cette réflexion.
Je me tourne de nouveau vers le micro, rompant ainsi le contact visuel. Je me concentre de nouveau. Je souffle, et c'est comme si par ce soupir je déversais tout mon énervement envers ... Le garçon qui m'a interrompue, dont je ne connais même pas le nom d'ailleurs. Et je continue à m'entrainer.
Je choisis une autre chanson cette fois: Thank You des D-Unit. Je la choisis parce que je l'aime beaucoup, mais également parce que je la maîtrise mieux, c'est donc aussi un moyen pour moi de montrer à l'autre vaniteux que je ne suis pas sans talent. A capella de nouveau, je laisse échapper les premières notes, attentive à ses réaction. Il me regarde d'abord surpris, puis plisse les yeux. Oh non, il n'a pas l'habitude qu'on le défie. Et il n'aime pas ça, du tout. Je souris intérieurement fière d'avoir pu contrarier cet enfant pourri gâté, même si je sais qu'il risque de me rendre la vie difficile par la suite.
De nouveau concentrée sur les sons qui émanent de mes cordes vocales, je continue à chanter, surprise mais heureuse qu'il n'ait pas le culot de m'interrompre. Arrivée à la fin du premier refrain je me stoppe, car je n'ai pas le courage de me mesurer au rap de Beenzino. Je me recroqueville intérieurement attendant les remarques piquantes du narcissique inconnu, sans pour autant cesser de compter les temps qui me séparent du prochain au cas ou celles-ci ne viendraient pas.
En effet sa voix s'élève dans le studio mais pas de la manière à laquelle je m'attendais. Le bel égocentrique --car je dois bien me l'avouer, il est beau-- s'approche à mes côtés en interprétant la partie rap de la chanson. Je tourne mon regard vers lui les yeux grands ouverts. Ce garçon n'a pas fini de me surprendre à ce que je vois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Park JaeHwa
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 39
Incrit(e) depuis le : 06/06/2013
Age : 26
Localisation : Là où tu ne seras sans doute jamais.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Dim 16 Juin - 16:21

Tiens donc, elle ne relève pas mon commentaire acerbe et provocant. C’est tout à son honneur. Les personnes dotées d’une cervelle sélective se font de plus en plus rares, je le constate très bien à Sunae. Si elle distingue mon ton ironique de mes propos véraces, je lui tire mon chapeau. Pour l’instant, elle déroge à la règle et c’est ce qui m’arrache un faible sourire. Sourire qui disparait en un éclair lorsqu’elle ne quitte pas les lieux pour autant. Compte-t-elle sérieusement me tenir tête ? Comme si cela lui était possible dans de pareilles circonstances.  J’ai réservé cette salle pour l’après-midi, qu’elle ne commence pas à s’obstiner et à me faire perdre du temps. Mon regard hautain ne l’a pas ravisé, je n’ai pas affaire à une débutante. Je ne vais pas m’en plaindre, ça rend la partie plus intéressante.  Le pire c’est qu’elle s’attaque à une autre chanson pour me clouer le bec. Le tempo m’est familier dès les premières secondes. Il s’agit sans nul doute de Thank You, le dernier titre des D-Unit. La partie rap de Beenzino, je l’ai travaillé récemment. Je la connais par cœur dorénavant.
Elle pavane devant moi après m’avoir astucieusement snobé. Si elle pense qu’elle va me faire taire ainsi, elle peut toujours courir. Je ne conserverais pas le silence pour lui donner raison, ou lui offrir tout simplement ce plaisir à agir comme elle me demande implicitement. Si c’est un défi qu’elle me lance, je le relève haut la main. J’écoute attentivement les notes qui franchissent la barrière de ses lèvres. Le niveau est moins haut, ça se perçoit. Je maintiens mon sourire en coin de mes lèvres, ne bronchant pas. J’attends le moment propice qui ne tarde pas à arriver. Elle réussit tant bien que mal à sauver les meubles jusqu’à cette fameuse partie rap énoncée précédemment. Beenzino, je t’en serais humblement reconnaissant. Si tu savais comme je t’aime. Tandis que le refrain s’achève, celle-ci se stoppe net, me laissant sous-entendre qu’elle ne prendra pas le risque de saccager la chanson avec ce rap masculin. Elle ne me refile pas les rênes, mais pourquoi je me gênerais à lui ôter des mains ?
Sans perdre patience ni sérénité, je prends part à la chanson, m’adaptant au rythme très rapidement et m’exprimant librement à travers le flow de Beenzino. Désormais à sa hauteur, à proximité du micro, je me mesure ouvertement à elle, signe que ce n’est pas son attitude qui me fera abdiquer. Dans un sens, je l’épargne d’une énième bassesse horripilante dont mon expertise à ce niveau n’est plus à prouver. Parfois, mieux vaut faire parler son talent. Qu’elle se rende compte que je ne suis pas à négliger là-dessus. Du moins, pour cette chanson. A première vue, elle semble surprise, voire étonnée par ce que je viens de faire. Elle ne le camoufle pas dans son regard. De mon côté, je m’éclaircis la gorge avant d’afficher un sourire, l’air vif qui se veut victorieux. Un silence glacial s’instaure entre nous, de courte durée puisque le deuxième couplet chanté sonne au bout de quelques secondes. Je me contente de l’écouter, me surprenant même à me laisser bercer par sa voix, plus mélodieuse. Je ne peux pas prétendre le contraire, ce serait me voiler la face. Je veillerais à passer cet évènement sous silence si j’en éprouve le besoin. L’enregistrement prenant fin, je ne manque pas une remarque fidèle à moi-même pour me rattraper :
- Ça n’était pas si calamiteux. Tu peux progresser, comme quoi, tu n’es pas un cas irrécupérable. Tu me remercieras plus tard pour avoir remonté le niveau, tout de même.

Voyons voir jusqu’où son caractère flegmatique peut aller.


The best way to predict the future is to invent it.
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer de cap, le réaliste ajuste ses voiles.  
(c) Madouce sur Epicode


Dernière édition par Kim SeYong le Mer 24 Juil - 10:10, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Dim 23 Juin - 19:35

Il rappe vraiment bien... La vantardise n'est finalement peut-être pas son seul talent. Je ne sais pas comment interpréter son intervention: un défi ou une approche ? Ce gars est vraiment bizarre, il me déstabilise, je ne sais pas comment réagir face à ses actions. Et puis, je lui en veux. Traiter les gens comme si tout le monde devait être à ses pieds, ce n'est pas une attitude que je suis capable de laisser couler. Et puis de quel droit se permet-il de s'incruster dans Ma chanson ? 
Après l'avoir regardé quelques secondes, je me reprends juste à temps pour chanter le pré-refrain. Ayant fini ce qu'il avait à faire, il s'éloigne de nouveau de moi. Je fais énormément d'efforts pour me reconcentrer sous son regard inquisiteur. Lorsque je finis de chanter, il le détourne enfin de moi pour s'éloigner et me lancer une nouvelle pique:
- Ca n'était pas si calamiteux. Tu peux progresser, comme quoi, tu n'es pas un cas irrécupérable. Tu me remercieras plus tard pour avoir remonté le niveau, tout de même.
Je ne veux pas m'énerver. C'est exactement ce qu'il attend de moi, et je ne souhaite pas lui faire ce plaisir. Je me tourne donc vers lui, plonge mes yeux dans les siens, mimant la timidité. Je ne sais pas me faire rougir automatiquement, mais je suis une très bonne actrice, et rares sont ceux qui ne tombent pas dans ce piège. Je commence à me tortiller les mains, puis je baisse les yeux et prononce ces mots:
- Ah... Tu trouves ? Merci beaucoup ! Ton rap n'était pas mal non plus...
Puis je relève les yeux pour guetter sa réaction. Aaah... Il est déstabilisé. Gagné... Il est tombé dans le panneau !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Park JaeHwa
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 39
Incrit(e) depuis le : 06/06/2013
Age : 26
Localisation : Là où tu ne seras sans doute jamais.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Mer 26 Juin - 18:29

- Ah... Tu trouves ? Merci beaucoup ! Ton rap n'était pas mal non plus...

Si je m’attendais à ce genre de réplique. Ce n’est pas tant son compliment qui me surprend, car personne ne peut démentir mon talent pour le rap, mais plutôt la façon dont elle complimente mon flow justement. Tenterait-elle de me mener en bateau ? Sa réaction est complètement opposée au premier aperçu qu’elle m’a donné tout à l’heure. Encore une qui a des tendances lunatiques. Très peu pour moi. Son ton m’irrite instantanément. Je reste muet pendant quelques secondes, la toisant sans cligner des yeux. Qui est-elle vraiment, à me prendre au dépourvu maintenant ? C’est une des positions qui me sont devenues inconfortables, d’être sans voix en l’espace d’une dizaine de secondes. Comment une fille aux semblants caractériels peut-elle se montrer sous la réserve et la timidité en un clin d’œil face à un étranger ? Je ne sais pas ce qu’elle entreprend de faire, mais je commence à me poser trop de questions, en oubliant d’agir. C’est là que je découvre le léger sourire en coin qui borde ses lèvres, tandis que je garde le silence. Je discerne ce sourire entre mille, ça me connait. C’est un sourire fin, satisfait, victorieux, presque railleur. Elle est décidément tombée sur la mauvaise personne pour tromper.

Je m’éclaircis la gorge, mes yeux captivant les siens, avant de sourire à mon tour. Non, je ne tombe pas dans le panneau, détrompe-toi. Elle va le savoir très vite. En deux pas en avant, je me mets à sa hauteur, l’air certainement malicieux. Mon rictus s’est transformé en un sourire narquois entre temps. Elle ne parait plus si sûre d’elle tout à coup, cependant elle soutient mon regard sans ciller. Calme plat qui ne durera pas plus longtemps.


- On joue les timides ? Tu sais, c’est vil de leurrer ainsi.

Soudainement prise sur le vif, je savoure sa surprise bien qu’elle parvient plus ou moins à la camoufler. Je m’avance d’un pas vers elle, ne comptant pas m’arrêter sur cette réplique, ne lui laissant à peine le temps d’ouvrir la bouche.

- Tu pensais quoi, que j’étais un bleu, et que tu pourrais me rouler si facilement ? Certes, tu te débrouilles pas mal dans ce genre, tu dois avoir quelques années d’expérience, non ? Dommage pour toi, les filles qui manquent d’assurance extérieurement, je les ai en grippe. Puis, ça ne colle pas du tout à ton image, surtout lorsqu’on sait que tu m’as tenu tête quelques minutes avant.

Je croise un bref instant les bras, l’observant. Elle n’apprécie que très peu le fait que j’ai repris l’ascendant sur elle. C’est un régal pour mes yeux et mon amour propre. Je porte une main vers elle, d’abord doucement puis plus sèchement lorsque je lui ôte le casque des oreilles. Un sursaut. J’aurai aimé entendre un juron traverser ses lèvres, mais bon on ne peut pas tout avoir, c’est déjà bien comme c’est actuellement. De mon côté, de marbre, je pose le casque sur mes oreilles et lui vole la place qu’elle s’était attribuée sans ma permission, me positionnant derrière le micro. Je lui accorde une dernière attention, rompant tout de même le contact visuel en sortant son visage de mon champ de vision, me concentrant sur l’instrument électrique à portée de ma bouche.

- Ton jeu d’acteur a autant besoin d’être travaillé que ta voix, visiblement. Profites-en pour décamper et aller perfectionner cette section.


Je ricane faiblement, en espérant que cela la fasse sortir de ses gonds par excellence. Mais ne perdons pas de temps avec ces futilités. J’ai un flow à maitriser, et une chanson précise me vient à l’esprit. Hell Yeah des C-Clown. Elle donne la pêche. J’aime beaucoup m’échauffer avec les parties rap de Rome et T.K.




The best way to predict the future is to invent it.
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer de cap, le réaliste ajuste ses voiles.  
(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Jeu 27 Juin - 11:37

Alors comme ça, l'impitoyable garçon peut être déstabilisé. Il me regarde un instant perdu. Grande victoire, si grande que je ne peux m'empêcher d'esquisser un petit sourire en coin. Malheureusement il perçoit ce sourire, et se racle la gorge de façon à ce que je ramène mes yeux dans les siens. Il sourit.

- On joue les timides ? Tu sais, c'est vil de leurrer ainsi.

Je parviens tant bien que mal à cacher ma surprise, et je baisse les yeux.

- Tu pensais quoi, que j'étais un bleu, et que tu pourrais me rouler si facilement ? Certes, tu te débrouilles pas mal dans ce genre, tu dois avoir quelques années d'expérience non ?

Je souris au compliment. Ah, ça oui, j'ai presque réussi à le berner. Je ferai mieux la prochaine fois. Il reprend la parole sans me laisser le temps d'aligner un mot.

- Dommage pour toi, les filles qui manquent d'assurance extérieurement, je les ai en grippe. Puis, ça ne colle pas du tout à ton image, surtout lorsqu'on sait que tu m'as tenu tête quelques minutes avant.

Il croise les bras, fier de sa tirade meurtrière, puis approche une main de mon visage. Il va faire quoi là ?! Je m'apprête à faire un mouvement de recul au moindre geste louche, mais ses doigts se referment seulement sur le casque dont il s'empare sèchement, me soutirant un sursaut. Il me pousse sans ménagement et prend ma place devant le micro, après avoir placé l'appareil sur ses oreilles.

- Ton jeu d'acteur a autant besoin d'être travaillé que ta voix, visiblement. Profites-en pour décamper et aller perfectionner cette section.

Après avoir émis un ricanement puéril, il lance l'instrumentale d'une chanson que je ne reconnais pas tout de suite, puis commence à chanter.
Il croit vraiment que je vais me laisser soumettre de la sorte. Il y croit. Et je ne compte pas le conforter dans cette certitude. Ce serait contraire à plusieurs de mes principes. Il veut la guerre ? Il va l'obtenir, et ce n'est pas moi qui me mettrai à genoux pour le supplier.
Je m'approche derrière lui tout doucement. Toute personne a un point faible, et pour pas mal de personnes, ce point faible est le même. Et, alors qu'il continue de chanter tranquillement sans me prêter la moindre attention, se rapprochant doucement de la partie rap qui, je le devine, est la plus importante pour lui, je lève mon doigt et le plante droit dans son flanc, lui faisant émettre un hoquet.
La bataille verbale est finie. Maintenant c'est le tour de la bataille physique. Et, s'il a paru gagner dans la précédente, je suis quasiment sure de sortir victorieuse de celle-là.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Park JaeHwa
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 39
Incrit(e) depuis le : 06/06/2013
Age : 26
Localisation : Là où tu ne seras sans doute jamais.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Lun 1 Juil - 16:12

Tout était bien parti. La chanson version instrumentale lancée, j’ai débuté avec le chant.  Cette intro déboite, et ceux qui affirmeront le contraire ont des fautes de goût. Les parties chantées dans la poche, je m’apprête enfin à me consacrer pleinement au rap. Je ne suis pas mauvais chanteur, loin de là, mais mes compétences dans cette section sont encore à prouver et à améliorer. Restons-en au rap pour l’instant. J’axe toute ma concentration sur les deux flows bien distincts des artistes et je m’attaque à T.K., avant d’enchainer sur Rome et d’alterner correctement les deux rythmes à reprendre. Sauf qu’une personne dispensable en ce lieu avait encore son mot à dire. Je l’avais presque oublié, celle-là. Et, elle manifeste sa présence avec un autre moyen que des propos, vu qu’elle n’est visiblement pas à la hauteur pour le défi de la répartie verbale. Par conséquent, elle en vient aux mains. Enfin, plutôt aux doigts.

Effectivement, je n’ai pas eu le temps de me mesurer à Rome, que je sens quelque chose d’inhabituel appuyer sur mon flanc droit. Cette subite et imprévue intrusion me soutire un hoquet, et perturbe mon application momentanément. Trop tard. J’ai perdu le fil de la chanson, et les parties ont respectivement défilé, sans que je ne puisse sortir quelconque note d’entre mes lèvres. L’intervention de ma misérable camarade a porté ses fruits. Je sourcille, réprimant l’envie de soupirer en imaginant le sourire dessiné sur ses lèvres. Inutile de poursuivre, je suspends l’instrumentale, laissant le silence reprendre ses droits. Je m’abstiens de tout commentaire qui pourrait la satisfaire davantage. Ce qu’elle veut, c’est le dernier mot. Elle peut toujours rêver pour l’avoir, et ce de n’importe qu’elle manière. Je ne compte pas non plus m’énerver.

Un point pour elle, mais attendez de voir ce que je lui réserve en riposte. Après avoir pris soin d’arrêter l’enregistrement et de l’effacer, je me tourne vers sa personne, la dévisageant de haut en bas. Je perçois ce sourire qui serait capable d’irriter n’importe qui. Seule différence avec moi, je ne suis pas n’importe qui. Son action était déplacée et immature, mais elle doit sûrement penser que je la méritais. Je lui offrirais bien un doigt d’honneur en guise de réponse, sauf que ça manque de subtilité. Puis, ce serait m’abaisser à son niveau. Je fais parade d’un sourire, faux et narquois évidemment, plongeant mon regard dans le sien.


- Je m’attendais à plus recherché de ta part. Manquerais-tu de raffinement ? Ça m’en a tout l’air. Si j’avais le temps, je serais bien de la partie pour des enfantillages mais malheureusement vois-tu, je n’ai pas de temps à perdre avec toi. Alors, si tu veux bien disposer maintenant.

Suffit la courtoisie, je l’incite à partir en saisissant son poignet et la conduisant jusqu’à la porte de force. Une fois devant la sortie, je lui en donne l’accès, porte ouverte et la pousse à l’extérieur, sans le moindre scrupule.

- C’était une joie de te rencontrer, bien que le moment soit mal tombé.

Mon clin d’œil de la fin de mes paroles ne veut pas s’avérer mélioratif à son égard, mais bon elle l’interprètera comme bon lui semblera. Je n’en ai que faire. Je lui referme la porte au nez, espérant lui clouer le bec au passage. Je soupire franchement avant de relancer la musique de fond qui convient, répétant la partie de Rome à la perfection, et terminant aisément Hell Yeah. Une bonne chose de faite. Je jette un regard en arrière vers la porte tout en enlevant le casque de mes oreilles, un sourire victorieux sur mes lèvres.


The best way to predict the future is to invent it.
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer de cap, le réaliste ajuste ses voiles.  
(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Lun 1 Juil - 17:14

- C'était une joie de te rencontrer, bien que le moment soit mal tombé.

Il accompagne ses paroles d'un clin d'oeil qu'encore une fois je ne sais comment interpréter, puis claque la porte sur mes yeux ronds. Je souffle, sans voix. C'est un comble. Mais pour qui se prend ce mec ? Il croit que tout lui est permis ? Comment peut-on être aussi... Arrgh, j'en perds mes mots.

Je respire et essaye de me raisonner. Ne pas laisser paraître l'énervement sur mon visage. Et trouver le meilleur moyen de garder un soupçon de dignité. Voyons voir: à ce que j'ai compris il aime faire des remarques désobligeantes et être insolent au possible. Le meilleur que je puisse faire à cet instant, même si cela me donne des frissons d'horreur, c'est garder la tête haute et m'en aller. Il a gagné, je dois bien me l'avouer. Il ne sert à rien que je me ridiculise davantage.

J'entends à travers la porte pas tout à fait insonorisée la fin de l'intro qu'il avait entamée avant mon interruption. Je tourne les talons et me mets à marcher dans le but de sortir un moment, puisque désormais je suis trop contrariée pour travailler. Mais alors que je n'ai parcouru que quelques mètres, le bruit de la porte qui s'ouvre de nouveau me fait me retourner. Je vois le garçon, dont je ne connais toujours pas le nom, passer la tête par l'entebaillement, me regarder et lâcher ces mots:


- Reviens. On alterne si tu veux.

Je le regarde dans les yeux tout d'abord surprise, puis romps ce contact en baissant la tête, un sourire ironique aux lèvres. Ce gars est vraiment bizarre. Il me jette avant de me reprendre, et par dessus-tout, il s'imagine que je vais retomber dans ses bras ouverts. Je relève la tête, m'avance vers lui d'une démarche digne, sans le quitter des yeux, approche mon visage si près du sien que je le sens réprimer un mouvement de recul, puis je lui lance ces paroles contenant toute la haine qu'il m'inspire:

- Va te faire voir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Park JaeHwa
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 39
Incrit(e) depuis le : 06/06/2013
Age : 26
Localisation : Là où tu ne seras sans doute jamais.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Jeu 4 Juil - 19:03

Je ne perçois pas une seule manifestation derrière la porte ou ce mur qui me sépare du couloir. Elle n’insiste pas, aurait-elle enfin compris qui est le meilleur de nous deux ? J’hausse les épaules face au silence pesant qui s’est imposé derrière cet obstacle depuis qu’il s’est refermé, ne lui octroyant ne serait-ce qu’un mot. Soit elle est entrain de tiquer et de ruminer une certaine revanche contre mon insolence, soit elle a abandonné toute tentative de réplique une bonne fois pour toute. Je n’y prête pas plus d’intérêt, et me recentre sur l’enregistrement qui filtre mes oreilles à travers le casque. Enregistrement qui est le mien, tournant en boucle au moins quatre fois d’affilée, tandis que moi je suis extrêmement attentif, prêt à relever la moindre erreur. Pas de fausse note, en même temps il faudra m’expliquer comment peut-on risquer d’en faire à ce sujet lorsque notre niveau n’est pas celui d’un débutant, toutes les paroles sont compréhensibles et correspondent avec celles de la chanson originale. Quoiqu’il en soit, j’ai géré la première piste du mini-album du groupe C-Clown, et je ne compte pas m’arrêter là.  J’ai Go Away à interpréter aussi,  pour clore la séance d’entrainement au studio. On peut dire que je suis largement dans les temps, j’ai même pris de l’avance par rapport au programme que je m’étais fixé au départ. En d’autres termes,  je peux ralentir la cadence et faire une petite pause, en dépit de mon précédent accrochage avec ma camarade qui a insulté le talent d’Ailee sous mes yeux. Massacre auditif en live, je vous assure, mes tympans en sont sortis indemnes de justesse. Faire preuve d’indulgence envers cette fille en plein apprentissage ? J’en suis incapable, vous me pardonnerez. Je ne suis pas particulièrement fan de la chanteuse, mais son talent présent sur scène est incontestable. Incomparable au brouillon auquel j’ai assisté. En parlant de cette jeune femme, dont le nom m’est toujours inconnu, se pourrait-il qu’elle se tienne toujours devant cette porte, patientant que je lui laisse la place ? Tout est possible, et je n’en serais qu’à demi étonné que ma supposition soit concrète.

Tant pis, je suis bien trop curieux. Je vais vérifier par moi-même, qui vivra verra ce qui s’ensuit. Dès que le casque a retrouvé son support et que le micro est éteint, je me dirige vers le seuil de ce qu’on peut qualifier d’entrée et de sortie, me surprenant à appuyer sur la poignée et à faire coulisser le battant, un tantinet grinçant, ce qui aurait pu me faire jurer instantanément. Et mes précieuses oreilles qui ont besoin de repos entre toutes les insanités qu’elles entendent - à mon égard ou non, rien de personnel - et le matériel défectueux de l’agence ? Le désagrément d’il y a une heure environs n’est visiblement pas suffisant. Quelqu’un en veut à mon suprême génie, devenant rare avec le temps. Drôle d’impression, me dirait-on, mais je me sens supérieur à certains cas déjà rencontrés ici et là.

En tout cas, elle est toujours à portée de mon champ de vision. J’aurai pu parier n’importe quoi sur sa position, j’aurai emporté un rien mais peu importe. Encore une fois, j’ai eu raison. Sa silhouette s’éloigne en direction de l’extérieur du bâtiment. C’est tout, alors ? Je suis presque déçu, c’est idiot, pourtant je n’attendais pas à plus de persévérance puisque c’était joué d’avance. Ce créneau était et est toujours le mien. Toutefois, quelque chose me pousse à la retenir. Non, je n’agis pas sans réfléchir, j’estime simplement que l’heure des confrontations est révolue. Je l’apostrophe. Elle se retourne et me fait face. J’élève ma voix afin qu’elle comprenne mon intention.


- Reviens. On alterne si tu veux.

Ma proposition est quelque peu stupéfiante, surtout venant d’une personne de mon genre, trouverez-vous à dire. Mais bon, soyons généreux, elle nécessite certainement de plus d’heures de travail que moi pour parfaire sa voix et ses interprétations. Puis, je n’ai pas à le dire deux fois, la voilà revenue jusqu’à la porte, d’un peu trop près à mon goût d’ailleurs. Elle vient à moi telle une furie, le regard foudroyant, me faisant reculer d’un pas et soutenir son regard. Je ne laisserais rien paraitre, bien que sa mine m’intrigue. On ne dirait plus la même jeune fille de tout à l’heure. Son expression faciale semble s’être endurcie. Son refus est prévisible.


- Va te faire voir.

Je m’éclaircis la gorge. Ah, elle se montre plus cassante de la sorte. Ma foi, ce n’est pas pour me déplaire. Son visage aux semblants plus sévères présageait sa réponse. De mon côté, je conserve mon regard impénétrable, de marbre, réprimant un rire nerveux. Nouvel affrontement visuel. Quelques secondes s’écoulent avant que je reprenne la parole, en m’accoudant sur le bois de embrasure de la porte.

- On sort les grands mots pour impressionner, maintenant ? Comme bon te plaira. Sache juste que je ne me moquais pas de toi, j’ai presque terminé ce que j’avais à faire aujourd’hui, donc les deux heures restantes seraient plus utiles pour quelqu’un d’autre. Tu devrais plutôt t’estimer heureuse que je t’adresse cette proposition après ce que tu m’aies fait pour me déconcentrer. Mais bon, je ne vais pas décider à ta place, tu es assez grande pour faire tes choix. Va seulement ne pas te plaindre après.

Je ne mâche pas mes mots et je tourne immédiatement les talons, retournant sur mes pas. Sait-on jamais, la porte est gardée ouverte, au cas où elle reviendrait sur ses propos.


The best way to predict the future is to invent it.
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer de cap, le réaliste ajuste ses voiles.  
(c) Madouce sur Epicode
Revenir en haut Aller en bas
Invité
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Lun 8 Juil - 11:05

- On sort les grands mots pour impressionner, maintenant ? Comme bon te plaira. Sache juste que je ne me moquais pas de toi, j'ai presque terminé ce que j'avais à faire aujourd'hui, donc les deux  heures restantes seraient plus utiles pour quelqu'un d'autre. Tu devrais plutôt t'estimer heureuse que je t'adresse cette proposition après ce que tu m'as fait pour me déconcentrer. Mais bon, je ne vais pas décider à ta place, tu es assez grande pour faire tes choix. Va seulement ne pas te plaindre après.

Je le regarde en plissant les yeux. Plusieurs choses m'interpellent dans son discours. Déjà, le fait que, selon lui, sa proposition était honnête. Je me permets de n'en être pas totalement sure. Il ne cherche qu'à me contredire, cela ne fait aucun doute. Puis la partie têtue de mon esprit relève son accusation: "après ce que tu m'as fait pour me déconcentrer". Euuh, il fait exprès, ou bien... ? Qui était là en première ? Qui a insulté mon chant ? Je ne crois pas être celle en tort dans l'histoire, et même si j'étais prête à lui laisser le studio après avoir été humiliée, je suis plus que tout décidée à reprendre la bataille.

Après avoir dit ces paroles il tourne les talons et entre dans le studio. La discussion semble close à ses yeux mais je remarque un détail qui contredit cette dernière conclusion: il laisse la porte ouverte comme une invitation à entrer. Je ne sais que penser: il me laisse encore une chance ? Sa proposition était peut-être réelle dans ce cas... Je réfléchis une demi-seconde avant d'entrer à mon tour dans la petite salle. Je ne vais pas rater une chance de m'entrainer davantage, je ne suis pas la pour faire la guerre aux autres, pas pour le moment en tous cas. Je n'ai pas envie de me faire des ennemis, car la vie à Sunae est trop intensive et dense pour penser à ce genre de choses. Il se retourne vers moi, et je crois discerner une étincelle d'admiration dans ses yeux. Mais si celle-ci a existé, elle s'estompe aussi vite qu'elle est apparue. Je tends une main hésitante vers lui tout en gardant mon regard plongé dans le sien.


- On est partis sur de mauvaises bases je pense. Je suis Ham EunJung.

C'est le moment ou tout va se décider. Ce moment est entre ses mains, au sens propre de l'expression si j'ose dire. Ma main est à prendre ou à laisser, c'est à lui de choisir si il souhaite être ami avec moi, ou au contraire s'il souhaite me rejeter. Je n'ai pas pour haitude de donner ce genre de choix aux gens, j'attends qu'on vienne vers moi afin de prendre mes propres décisions. Mais le sort a fait qu'aujourd'hui j'y suis quelque peu obligée, et ce sentiment d'infériorité me déplait fortement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Park JaeHwa
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 39
Incrit(e) depuis le : 06/06/2013
Age : 26
Localisation : Là où tu ne seras sans doute jamais.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Mar 9 Juil - 12:26

Le micro est à peine réactivé que je fais volte-face, apercevant la jeune femme quelque peu lunatique revenir dans le studio. Elle a saisi sa chance et reconsidéré l’ouverture à sa juste valeur. Peut-être entêtée, mais avec un minimum de bon sens.  Au moins ça de gagner, pas vrai ? Un fin sourire se trace sur mes lèvres, et qui traduira ce qu’elle voudra bien concevoir. En fait, je suis à la fois étonné et satisfait de sa décision. Je suis même curieux de savoir ce qu’elle a dans le ventre et ce que ces quatre-vingt minutes restantes nous réservent. N’allez pas penser que je m'assagis, je suis seulement pourvue d’un cerveau qui possède encore toutes ses fonctions intactes, comparé à certains individus déjà rencontrés ou entrevus à Sunae Entertainment. Mais, ça, je l’ai déjà dit, je commence à radoter. Prenons-le avec humour, je répète quelque chose qu’une portion de personnes n’osera jamais prononcer à l’attention d’un quelconque interlocuteur. A quoi ça sert de se priver d’exprimer notre fond de pensée ? Afin d’avoir bonne figure et d’obtenir une bonne image auprès de tout le monde, de gens insignifiants et négligeables qui plus est ? Si ceux-là se contentent d’une opinion factice et fausse d’autrui, qu’ils se fassent plaisir avec ce qu’ils ont. Soit un entourage provisoire et des épaules instables. Moi, je n’en fais pas partie, je peux donc me prétendre spécial et largement plus méritoire. Bref, ne nous étalons pas sur un sujet qui n’a pas lieu d’être abordé pour le moment. Il y a tant à dire - ou débattre, au choix - que vous risqueriez de vous y perdre. La porte est enfin refermée derrière elle. Je la fixe dans le blanc des yeux, ce constant sourire perturbateur accroché à mes lèvres. Que s’apprête-elle à faire ensuite ? En tout cas, me concernant personnellement, je suis déjà passé au-dessus de sa vulgarité d’il y a près de cinq minutes. On ne va pas s’étendre sur un détail aussi futile, de toute manière je ne me suis pas senti assailli par ses propos. En revanche, je me préoccupe un tant soit peu de ce qu’elle envisage de faire en voyant sa main tendue vers moi, d’un geste se rapportant à celui d’une indécise et incertaine. Je conserve le silence, ne rompant pas notre contact visuel. Cette fois-ci, il ne s’agit pas d’un affrontement ni d’un défi, elle cherche sûrement à instaurer une réelle conversation entre nous, et à nous mettre en accord.

- On est parti sur de mauvaises bases je pense. Je suis Ham EunJung.

J’aurai pu mettre ma main à couper, c’était si évident. Retour aux vieilles coutumes, présentations en guise de formalités. Sa main avenante se fige à bonne hauteur et portée de mon emplacement, attendant une réponse positive ou négative de ma part. Puisque le choix m’est offert. A vouloir entamer un dialogue sans étincelle corrosive et pouvoir parvenir à un résultat plus concluant, je dois faire des concessions. Je laisse un rire s’échapper, serrant sa main de la mienne, mon regard ancré dans le sien.

- Kim SeYong, mais tu peux m’appeler le nouveau messie de Sunae.

Je coupe le contact suite à ma réponse, ne me souciant pas de son instinctive réaction face à ma réplique digne d’un infatué, repartant vers l’enregistrement précédent. Je le réécoute une ultime fois. Il n’y a vraiment rien à redire. Dorénavant, ma concentration va s’axer sur le travail personnel et créatif de l’interprétation. Penché en direction d’EunJung, je l’intime à me rejoindre et lui lègue la place près du micro.

- Tu peux reprendre ton entrainement pendant mon temps de réflexion à propos de la tâche qu’on m’a donné sur Hell Yeah, lui adressé-je avant de m’installer sur la chaise trônant au centre de la pièce, muni des paroles de l’introduction qui m’intéresse.

Nous partageons un même espace, mais il en faut toujours un pour mener la danse et je suis celui qui conviens le mieux actuellement, les votes seraient unanimes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Lun 22 Juil - 13:34

- Kim SeYong, mais tu peux m'appeler le nouveau messie de Sunae.

Euh... Ouais. Ce gars un problème, c'est définitif. Je ne relève cependant pas ses paroles accompagnées d'un ton hautain. Je n'ai pas pour job de soigner les malades mentaux, et j'ai surtout autre chose à faire pour le moment.
Il réécoute son enregistrement, son air impénétrable laissant place à une expression satisfaite. Il est littérallement amoureux de lui-même, cela ne fait aucun doute. Je ne prétends pas être mieux concernant le chant, mais tout de même j'ai un minimum de morale.
Il m'incite d'un geste à le rejoindre avant de se décaler pour me laisser la place devant le micro.


- Tu peux reprendre ton entrainement pendant mon temps de réflexion à propos de la tâche qu'on m'a donnée sur Hell Yeah.

Sur ces douces paroles il s'asseoit au centre de la pièce, une feuille à la main.
Sans me soucier du messie davantage, je réfléchis à la chanson que je vais interpréter, et cherche une once de concentration dans ce lieu troublé d'ondes négatives. Je choisis de chanter à nouveau Heaven, bien que SeYong ne soit pas le genre de personnes que j'espère croiser en un tel endroit. Le messie. J'en ris encore.
Alors que je commence mon chant,
a capella de nouveau, je distingue du coin de l'oeil SeYong qui lève un visage surpris vers moi. Mon interprétation est si catastrophique que ça ? Je ne pense pas pourtant, et j'ai une oreille plutôt exercée à détecter les fausses notes. Certes je n'ai pas la puissance de voix d'Ailee, mais tout de même je chante juste, et sans viser personne, je ne pense pas que tout le monde dans cette agence puisse y prétendre.
Je continue mon chant sans me soucier de lui, de toutes façons je pense qu'il se fiche de ce que je fais également. Il suit son chemin, je suis le mien, il se trouve que nous nous sommes rencontrés par un malheureux hasard, cela ne se reproduira plus je l'espère.
Mais alors que je m'apprête à finir la chanson par un dernier refrain, il m'interromp. N'avions-nous pas convenu de travailler chacun dans notre coin ? Non bien sur. On ne l'a pas formulé
.

- Non, tu t'y prends mal. Quand tu montes dans les aigus, prends la voix de tête seulement au dernier moment, et fais la transition en douceur.

Je le regarde, surprise. Le messie compte me donner des cours de chant, maintenant. Je l'écoute tout de même attentivement m'expliquer son point de vue. Je n'ai rien à perdre, il a peut-être raison.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Park JaeHwa
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 39
Incrit(e) depuis le : 06/06/2013
Age : 26
Localisation : Là où tu ne seras sans doute jamais.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Jeu 25 Juil - 14:06

Curieusement, elle n’énonce aucune objection. Tant mieux si elle est consentante à ce que je tienne les rênes. Celles-ci me reviennent de droit, n’est-ce pas ? Assurément, la question ne se pose même pas. Ma posture en va de soi. Si elle entreprend de contester inutilement, je l’arrête tout de suite. Ainsi, je lui éviterais de tomber plus bas que terre. De toute évidence, il n’y a plus à discuter ou à déblatérer sur de telles bagatelles. Il est probable qu’elle pense différemment de moi, mais si c’est le cas, vous m’excuserez, elle perdrait toute pertinence quant à son ambition et à sa détermination de s’exercer en bonne et due forme, de s’appliquer et donc de se perfectionner - au sens propre du terme. Après tout, le créneau était peut-être à partager au départ, d’un commun accord, toutefois qui était prête à partir et à me concéder la salle si facilement ? J’ai eu la générosité et la bienveillance de lui offrir une seconde chance, lui allouant les quatre-vingt minutes de répétition qu’elle aurait pu manquer en un claquement de doigts. Je suis quelqu’un de clément, à ma manière. Il vous suffit de prendre un peu de recul et ce constat vous éclatera en pleine figure. A vous de le considérer comme cohérent et certifié, soit à sa juste valeur. Non pas que votre avis m’implique personnellement, néanmoins rien ne coûte à personne d’ouvrir les yeux à tout moment. Mieux vaut tard que jamais, dirait le dicton.

Mon sourire insolent s’estompe au fur et à mesure que la concentration me gagne. Chaque seconde m’est précieuse désormais. La restructuration ne va pas se faire toute seule. Avant tout, modifier les parties de T.K. était dans mes prévisions. Pour mener à bien le projet, j’avais déjà planifié l’ordre de mes remaniements. T.K. passe le premier, puis viendra le cas de Rome ensuite. Vrillant toute mon attention sur les paroles de la chanson, j’orchestre les changements au niveau du flow à coups de crayon. Une bulle m’enveloppe aussitôt que je suis plongé dans la transformation. La touche particulière et personnelle prend réellement forme, c’est ce qui fait tout l’intérêt de l’interprétation lorsque nous faisons fonctionner nos neurones. L’opération se déroule sans encombre jusqu’à ce que Madame « je reprends Ailee à la perfection » m’impose ses cordes vocales. Mes doigts se crispent autour du manche du stylo dès que ma bulle éclate.  Je relève immédiatement les yeux, mes tympans fâcheusement assaillis par ses notes. Me trompé-je ou, en plus, oserait-elle retenter avec Heaven de cette artiste solo ? Serait-elle si admirative d’elle ? Peut-être que cette Amy Lee est perçue comme un modèle à suivre pour elle, que sa carrière lui est une référence et que l’atteindre se révèlerait être un des piliers sur lequel elle s’appuie pour gravir les échelons de la réussite professionnelle. En tout état de cause,  ma concentration se retrouve perturbée par sa faute. Le premier refrain heurte mes oreilles, qui sont sur le point de trépasser.  Ne monte pas plus haut, s’il-te-plaît, le registre est bien trop aigu. Sa puissance vocale est incapable de lutter contre celle d’Ailee, clairement. Je serre discrètement les dents, suspendant mon attention sur elle, et me contenant le mieux possible. Rome attendra un peu. Alors qu’elle se prépare à achever le massacre avec le dernier refrain, réunissant toutes les high notes exaltant le public, je l’interromps précipitamment, haussant le ton.


- Non, tu t'y prends mal. Quand tu montes dans les aigus, prends la voix de tête seulement au dernier moment, et fais la transition en douceur.

J’ai captivé son regard, et elle est stoppée dans son élan. Deux bonnes choses de faites. Elle laisse transparaître son étonnement à travers son expression faciale. Surprise de mon intervention, ou par son intention ? Je ne compte pas empiéter sur son terrain, je lui donne seulement un conseil. A elle de voir la manière dont elle interprètera ce que je dis. Elle reste silencieuse un instant, me dévisageant inévitablement. Le fait que je la corrige en dépit de mes capacités en rap l’enchante énormément visiblement. C’est un simple conseil, je ne l’ai pas agressé ni offensé. Enfin, ça c’est elle qui le décide, son degré de susceptibilité face à la critique dirigera sa réaction. Sa technique n’est pas totalement la bonne, je lui fais remarquer, je reste conformément dans les règles. C’est ce qui se nomme la liberté d’expression et le principe de la communication, ça ne tue aucun être humain avec l’esprit ouvert un minimum. La reprise d’une chanson est efficace quand elle vous fait progresser. La voix doit être adaptée, pour se faire tout dépend du timbre de voix et de la tessiture. C’est également ce sur quoi je me préoccupe davantage en ce moment-même, que ce soit pour Go Away ou Hell Yeah puis il s’agit exactement du même souci pour EunJung avec Heaven.

Le silence régnant toujours, je me lève au bout de dix secondes d’attente de sa réponse, posant les paroles de C-Clown - retranscrites sur papier - sur le tabouret qui me faisait office de siège. Elle tique légèrement, et je lui souris en guise de réponse.

- En procédant de cette façon, ça t’évitera de forcer sur ta voix, et de risquer qu’elle se casse en fin de grande montée. Puis la rupture est plus agréable accompagnée d’une transition progressive. Tu vois ce que je veux dire ?


Réclamant un signe d’elle, je profite du temps de pause, tendant mon bras vers la bouteille d’eau la plus proche. Bingo, je tombe sur la mienne. Je la saisis avant de boire une gorgée de son contenu au goulot, ne la quittant pas des yeux.


The best way to predict the future is to invent it.
Le pessimiste se plaint du vent, l'optimiste espère qu'il va changer de cap, le réaliste ajuste ses voiles.  
(c) Madouce sur Epicode


Dernière édition par Park JaeHwa le Dim 13 Juil - 16:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong} Sam 17 Aoû - 6:48

- En procédant de cette façon, ça t'évitera de forcer sur ta voix, et de risquer qu'elle se casse en fin de grande montée. Puis la rupture est plus agréable accompagnée d'une transition progressive. Tu vois ce que je veux dire ?

Je le regarde sans réagir boire une gorgée de sa bouteille d'eau, sans qu'il me quitte des yeux un instant. Je baisse la tête premièrement, puis je lève les yeux vers les siens, incertaine. Sans répondre je reprends alors mon chant, essayant tant bien que mal d'appliquer ses conseils. Je me sens immédiatement plus à l'aise avec ma voix. Je n'ai jamais eu l'occasion de prendre de cours de chant, j'ai toujours pratiqué ma passion seule, chantant des chansons que j'appréciais particulièrement ou parfois composant. Apparemment ce n'est pas le cas de ce SeYong et il compte bien me le faire remarquer. Mais s'il le fait de cette façon en m'aidant je ne vois pas en quoi cela peut me déranger. Je n'ai plus mon mot à dire, dans le cas présent il est le prof et je suis l'élève. Après avoir repris le passage qui me posait le plus de difficultés, je le regarde à nouveau, attendant un signe de sa part. Rien qu'un encouragement aurait été parfait mais je sais que le concernant c'est une utopie. Puis je me reprends. Qu'est ce que j'attends de lui ? Un encouragement ? Je n'ai pas besoin d'un encouragement de la part de ce puéril et narcissique garçon. Il parle et je l'écoute, l'interaction s'arrête là. Je garde tout de même mon regard sur son visage, au cas ou il aurait quelque chose à ajouter. Mais ce n'est pas le cas apparemment. Suis-je... Déçue ?

Alors que rien ne se passe et que le silence se referme autour de nous, j'ose finalement lacher ce quelques mots:


- Est-ce que... c'était mieux ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Erreur de planning ~ {Kim SeYong}

Revenir en haut Aller en bas

Erreur de planning ~ {Kim SeYong}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» marc, mon ami, tu as commis une erreur:::
» Planning / commentaires des matchs
» Planning the War on Immigrants
» Planning des cours
» Des missiles nucléaires volent ils par erreur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Sunae Entertainment :: Studio d'enregistrement-