RSS
RSS
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez|

`I'm smiling but I'm dying trying not to drag my feet` -Kim Jongin-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Jung Yunho
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 52
Incrit(e) depuis le : 17/04/2013
Age : 32
Localisation : J'ère quelque part entre deux salles de cours.
Fiche RPG

MessageSujet: `I'm smiling but I'm dying trying not to drag my feet` -Kim Jongin- Mer 1 Mai - 17:34

Les projecteurs multicolores voltigent sur la piste de danse, mariant les teintes comme un artiste peintre, accompagnant les jeunes gens qui profitent du samedi soir pour sortir, danser et oublier leur fastidieuse semaine de travail.
Accoudé sur le comptoir d'érable du petit bar, à proximité de l'agitation, je commande d'un geste singulier de la main un shot de tequila, du gros sel ainsi qu'une tranche de citron. L'alcool, le salé et l'acide mêlés, le tout me brûle les papilles et je me délecte de ma boisson. Fermant les yeux, je sens mes sens qui s'éveillent et mes membres se décrispent – certainement pour la première fois depuis lundi matin, huit heure. Je suis professeur de danse dans une agence de divertissement, et bien que j'exerce un métier qui me plaît, entre les cours, les élèves, l'administration et tout le bordel, je me retrouve bien vite exténué. Le week-end est mon seul moment de répit aussi j'avoue avoir pour habitude de venir dans cette petite boite de nuit, me saouler à la limite de la lucidité et faire parler mon corps sous les spots lumineux, collé entre des dizaines d'autres. Aujourd'hui ne fait pas exception à la règle et – après avoir terminé jusqu'à la dernière goutte de ma tequila – je commande un autre alcool. Quelque chose de bien fort pour réveiller mon esprit engourdi.
Alors que j'entame déjà mon troisième verre, une silhouette familière m'interpelle. Le finissant d'une seule gorgée, je dépose un billet rapidement sur le bois éraflé, avant de m'approcher de la personne. Je respire un bon coup. Non, non, Jung Yunho, tu te fais des films, ce ne pourrait pas être …

"Jongin ?", je dis faiblement, reconnaissant mon élève.

C'est bien lui. Sauf que, contrairement à mes classes, où il semble introverti et sage, là, il paraît complètement déchiré. Soit à cause du verre de whisky qu'il tient dans une main, soit c'est à cause du mince joint calé entre son index et son majeur.
Je l'observe, attentivement. Il rit. Il rit aux éclats en se collant à un gros porc d'ivrogne aux bras tatoués.



::. quam fortissimus .::
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Han Xiao Lu
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 253
Incrit(e) depuis le : 10/04/2013
Age : 24
Localisation : Ne sais pas, n'a pas le sens de l'orientation.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: `I'm smiling but I'm dying trying not to drag my feet` -Kim Jongin- Ven 3 Mai - 20:04

Journée merdique. Excusez le grossier vocabulaire que j'emploi, mais c'est d'après moi le meilleur mot pour la description. Ce matin, en me réveillant, la journée était plutôt tranquille... Mais c'est ces stupides cours de danse. J'auditionne à Sunae, on me complimente sur mes talents de danseur classique et de jazz mais depuis que je suis dans cette école, on me fais danser du hip-hop. Non mais c'est quoi cette blague ?! Je les avais prévenu que c'était pas mon fort, mais ils en ont que faire... Au cours, que des mouvements compliqués, sans la grâce du classique ou le dynamisme du jazz. Arrivé en cours, on commence donc à faire... Bien entendu du hip-hop. J'écoute le cours et réalise la choré sans broncher mais je fulmine de rage interieurement. Donc ce soir, je veux danser ce que je veux ! Me lâcher, me libérer, décomprésser... Direction la boîte de nuit. Un vigile vérifie mon âge, puis, d'un pas nonchalant, je me dirige vers le bar. Je commande une vodka black. Je m'assois face à la piste en buvant à petite gorgée. Une jolie fausse blonde me sourit en me faisant signe de la rejoindre. Je commande un deuxième verre et je me lève, sans oublier de laisser un billet sur le comptoir. La blonde de déhanche contre moi. Je bois mon verre d'une traite et suit le mouvement. Quelques secondes plus tard, je la perd de vue et me retrouve face à un homme aux biceps tatoués qui empeste l'acool mélangé à la transpiration. Il me fais signe de le suivre. Nous nous installâmes au bar, puis il commanda des whisky. Merde, c'est dégeulasse, mais je bois pour faire bonne figure. Il commence à me parler sans que je comprenne un seul mot de son baratin. Subitemen, il me fourre un joint dans la bouche. Je crachotte sous l'oeil amusé du batard tatoué. Il tire une bouffée et me le tend. Je retente l'expérience sans m'étouffer. Mon cerveau commence à tourner, je suis exité comme une puce, j'ai envie de danser et de me défouler, mais je crois que je suis complètement pété. Le mec m'emmène sur la piste et je commence à danser en riant. Je me déchaîne et je rit à gorge déployée. Je tirai une autre taffe du joint quand je cru entendre mon nom.

- Jongin ?

Je devais rêvé, je suis complètement bourré. Je buvais une gorgée de whisky quand mon 'nouvel ami' me prit par la taille et me colla un baiser baveux, qui ressemblait davantage à une ventouse.


To get to the top, you're alone. The only rules : do not trust anyone, never show his real face and not fall in love. If you do all this : the golden gate you opened.
Nobody knows me.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jung Yunho
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 52
Incrit(e) depuis le : 17/04/2013
Age : 32
Localisation : J'ère quelque part entre deux salles de cours.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: `I'm smiling but I'm dying trying not to drag my feet` -Kim Jongin- Dim 19 Mai - 18:14

Le joint au bec, il se déchaîne comme un diable sur la piste de danse, ses mèches d'ébène, autour de lui, remuent dans tous les sens. Ivre, son corps se meut sur le rythme ensorcelant de la musique qui s'échappe des grosses enceintes. Le bruit m'assourdit, l'alcool rend ma vision un peu chancelante mais mes yeux sont toujours rivés sur sa silhouette qui danse comme si demain n'existait pas.

L'homme rondouillard se colle à lui, et je ne peux empêcher un frisson de dégoût parcourir mon échine. Ses cheveux gras sont tirés vers l'arrière de son crâne en une queue de cheval et des auréoles humides se dessinent sous ses aisselles – non, décidément, il a tout l'air d'appartenir à la famille des porcins. Ses mains poisseuses trouvent place sur les hanches de mon élève et une curieuse sensation vient m'envahir à cette vision.

Les poings crispés, je rumine ma rage quand le verrat embrasse Jongin à pleine bouche. Je ne devrais pas - ce n'est pas ma vie après tout et la vie privée des élèves ne regardent qu'eux - mais je m'élance à grandes enjambés sur la piste de danse, donnant des coups d'épaule, à droite, à gauche, pour me frayer un chemin jusqu'à eux. Lorsque j'arrive à leur hauteur, je les sépare brutalement et agrippe l'avant-bras de mon élève tout en lançant un regard menaçant à l'homme qui doit bien être proche de la quarantaine, quand on le regarde de près.
Les deux ont l'air une seconde effaré de mon intrusion mais, bientôt, le porc se ressaisit et s'approche de moi et Jongin, un regard venimeux brillant dans ses minuscules pupilles.

"Qu'est-ce que tu crois faire là ?"

Sa question n'en est décidément pas une, et dans sa voix règne un animosité qui me fait presque peur. Maintenant que je réalise ma situation, je me trouve bien con. Je viens d'aviver la flamme de colère d'une balourd qui fait au minimum deux fois mon poids et qui me regarde actuellement avec un air menaçant de chien de garde.
Je reprends mon sang-froid et lui réponds d'un ton sec ;

"Ne le touche pas, c'est bien clair!"

Je me tourne alors vers Jongin, sans attendre une réaction de l'autre et lui murmure un "on y va" avant de l'entraîner loin de la piste de danse – ne prenant pas en compte ses yeux exorbités de surprise.



::. quam fortissimus .::
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Han Xiao Lu
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 253
Incrit(e) depuis le : 10/04/2013
Age : 24
Localisation : Ne sais pas, n'a pas le sens de l'orientation.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: `I'm smiling but I'm dying trying not to drag my feet` -Kim Jongin- Dim 9 Juin - 13:52

J'avais encore les lèvres ventousée à celles bien poisseuses de l'homme tatoué, quand on me tira par le bras pour nous séparer, à mon plus grand bonheur. Je regardais qui avait fait cela. La vision un peu floue, je plissais mes yeux pour dévisager l'homme. En reconnaissant Yunho, mon prof de danse, j'ouvris les yeux grands commes des secoupes. Mais que faisait un prof ici ?! Je m'attendais à croiser des élèves, mais pas des profs ! Il établit une distance entre nous et l'homme. Celui-ci n'avait pas l'air aussi content que moi.

- Qu'est-ce que tu crois faire là ?


Il avait l'air plutôt en colère. Un peu, beaucoup même. Profitant de leur inattention à tout les deux, je tournais discrètement mon visage pour cracher de dégout. Une fois mes grimaces finies, je reportais mon attention sur la scène. Je me sentais bien petit entre Yunho et l'homme. Je me demandais ce qui m'étais passé par la tête de lui avoir répondu, quand il avait engagé la conversation. Je ne me serais pas retrouvé dans ce pétrin. Mon prof, qui s'était tu, se ressaisit et lui lance :

- Ne le touche pas, c'est bien clair ?

Il se tourna vers moi, et me souffla un 'on y va' en me tirant hors de la piste de danse. Toujours sous le choc, je secouais ma tête, me laissant faire. Une fois loin de la piste, je me dégageai et me dirigeai vers le bar, lui faisant un signe de tête pour lui dire de me suivre. Je m'assis et commanda un autre verre de vodka. La même question apparu encore une fois dans mon esprit. Mais je la pensait à voix haute.

- Que faîtes vous ici ?

Je bu une gorgée de mon verre, puis, en sentant un haut le coeur, je me levais sans attendre la réponse, et courrai vers les toilettes. J'y vomi et me rinçais le visage. Je me regardais dans le miroir en face de moi. J'avais des cernes monstrueuses et le teint plus pâle que d'habitude. Je me rinçais une nouvelle fois, puis sorti des toilettes pour me diriger vers le bar, où j'avais laissé mon prof seul. Sur le chemin, je quémandais une cigarette. C'est donc celle-ci à la bouche que je m'assis en face de Yunho, comme si de rien était. Je fini mon verre d'une traite et tirais une bouffée de cigarette. Je lui reposais une nouvelle fois la question d'une voix que je voulu assurée et un poil sèche.

- Donc je disais, que faîtes vous là ?

Je le regardais droit dans les yeux, attendant sa réponse.


To get to the top, you're alone. The only rules : do not trust anyone, never show his real face and not fall in love. If you do all this : the golden gate you opened.
Nobody knows me.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: `I'm smiling but I'm dying trying not to drag my feet` -Kim Jongin-

Revenir en haut Aller en bas

`I'm smiling but I'm dying trying not to drag my feet` -Kim Jongin-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Keep Smiling Buddy ! | Gram Liens & Rp
» dying to feel again ▬ Lexa
» Barbaries pour crier d'indignation , JE ME SOUVIENS
» Devis Katnisse James Fiche Finie =)
» you don't have to find out you're dying to start living ▲ solange.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Busan :: Boite de nuit Oneulbam-