RSS
RSS
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


 

Partagez|

Young Talent ~Choi Jun Hong~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Sam 11 Mai - 18:19

Comme prévu il le prenait mal... Encore plus mal que ce que j'avais imaginé. Mais il était hors de question que je le laisse abîmer sa santé devenu fragile pour un petit caprice.
Il était jaloux, je l'avais senti. Never Give Up était sa chansons après tout. Il n'avait pas envie qu'un autre que lui et moi la performe.
Il repartait déjà à danser. Je le regardais quelques secondes. Il faisait son maximum, mais je voyais bien qu'il était loin de ce qu'il réussissait d'habitude. Il pouvait s'écrouler à tout moment ! Et si cela arrivait sur scène ? Il en était hors de question. Une vrai performance était bien plus dure qu'un simple entrainement. Le stresse causé par l'agitation des coulisses, par les fans ... J'avais tellement peur qu'il ne tienne pas.

D'un pas décidé je me levais et stoppait la musique.

- Tu le fais exprès ou .. ? L’infirmière m'a répété en partant que c'était vraiment grave ! Yong Guk tu dois te reposer au moins pour la fin de la soirée.

Avant de le laisser répondre, je l'attrapais par la main le regard suppliant.

- Viens je vais te raccompagner à ta chambre.

Sur ce je le tirais légèrement pour qu'il me suive. Durant tout le trajet je ne disais mot, plongé profondément dans mes pensées. Jamais je ne le laisserais performer ! J'étais bien trop inquiet pour lui. Une idée commençait à prendre place dans mon esprit. Je n'étais pas du tout sur de moi, pourtant je ne voyais pas d'autre solution...
Arrivé à sa chambre je lui demandais de s'asseoir sur son lit tandis que je prenais place à ses côtés. C'est alors que je me rendis compte que ma main n'avait pas quitté la sienne depuis la salle de danse. C'est avec gêne que je retirais mes doigts d'entre les siens.

- Hyung... Je vais performer seul demain. Ne t'en fait pas j'assurerai ! Reposes toi maintenant s'il te plait...

Sur ce je déposais un léger baiser sur sa joue avant de me lever et de partir lui offrant un dernier sourire le plus rassurant possible.
En sortant dans le couloirs j'attrapais mon téléphone et composais son numéro. J'avais pris ma décision. Yong Guk ne me le pardonnerait jamais ! Rien que d'y penser, ça me déchirait le cœur. Mais jamais je ne tiendrais le "show" seul demain soir. J'avais besoin d'un soutient, mais la santé de Yong Guk l'empêchait de me l'offrir. Je tentais de me rassurer en me disant que ce n'était qu'une performance, juste un soir...
Le déclic indiquant qu'on décrochait me tira de mes pensées tandis que la voix grave d'Him Chan résonnait dans le combiné. Sans lui donner trop de détails, je lui donnais rendez vous à la salle de danse. Comme à son habitude il fit exactement ce que je lui demandais sans poser de questions, abandonnant ses activités pour moi.
Arrivé à la salle de danse, il était déjà la. Je lui souris avant de le saluer rapidement pour ensuite lui expliquer la situation. Il m'écouta tout le long sans un mot, hochant simplement la tête. Quand j'eus fini de parler, il répondit aussitôt à mon "appelle à l'aide" et accepta de se produire avec moi.

Him Chan connaissait déjà la chanson, peut être même un peu de la chorégraphie. Avec une nuit et une journée d'entrainement nous seront au point sachant que j'allais assurer la plus grosse partie de la performance.


Le lendemain soir arriva vite, nous étions prêt. La performance ne sera pas parfaite, mais elle sera assuré correctement. Him Chan n'était pas stressé, a mon plus grand soulagement. II était déjà apparu à des émissions télévisés, donc il avait en quelque sorte l'habitude.

La performance se déroula sans problèmes, assez correctement. Les fans furent surpris au début, mais certain, reconnaissant Him Chan, reprirent vite leurs acclamations.
A la fin, Him Chan m’enlaça dans l'un de ses habituel élans d'affections.

Le moment de rentrer à l'agence arriva. Une boule dans ma gorge m'empêchait presque de respirer et mon estomac me faisait tellement mal que je me retenais de ne pas me plier en deux. Yong Guk était sûrement déjà au courant. J'avais tellement peur de sa réaction ... Et je ne parviendrais pas à lui échapper, il me choperait des mon retour. Et mon intuition ne me trompa puisque je le vis sur le parking de l'agence, les bras croisé sur son torse. Son expression exprimer clairement tout son mécontentement, ce qui eut pour effet d'augmenter ma peur et mon stresse.
Je sortis de la voiture, saluant brièvement Him Chan et le staff avant de rejoindre mon hyung à pas lent la tête basse. Je n'osais même pas le regarder en face. Je me sentais prêt à encaisser, pourtant les larmes me montaient déjà aux yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Sam 11 Mai - 20:16

Il arriva enfin. Lorsqu'il me rejoignit, sa tête était basse, ses pas se faisaient lents, comme s'il n'osait pas venir.

Une heure plus tôt

J'allumais la télé, allongé confortablement dans mon lit. Bien sur, si je l'allumais, ce n'était que pour voir Jun Hong. Je ne l'avais pas vu de la journée, son visage me manquait, de même que sa présence. Je vis quelques groupes performer sans y apporter vraiment d'intérêt, mais lorsque "Never Give Up" fut annoncée, je me relevais d'un coup pour coller mon nez à l'écran. Mais quelle n'en fut pas ma surprise quand je vis HimChan aux côtés de mon acolyte.
Je regardais entièrement le live, bouché bée, puis me levais d'un pas énervé pour attendre mon cadet. Il n'allait pas s'en sortir comme ça ! Il m'avait dit qu'il danserait seul, il me l'avait presque promit... Joli mensonge !
La colère se faisait sentir en moi, je n'en croyais pas mes yeux. Je croisais les bras sur ma poitrine et attendit impatiemment le retour du jeune fourbe...

.................................................

Le van s'avança sur le parking, je ne bougeais pas d'un pouce. Cependant, ma rage, elle, augmenta.
Jun Hong sortit du véhicule aux côtés d' HimChan. Il ne semblait pas fière de lui. Il sembla saluer les quelques personnes présentes avant de s'avancer, penaud, jusqu'à devant moi.
Je le regardais de haut, prêt à exploser. J'attendis tout de même de voir si il comptait s'excuser ou pas. Mais il ne parut pas de cet avis.
Je soupirais fortement pour tenter de m'apaiser, de ne pas déverser la totalité de ma colère sur lui.

- T'es fière de toi ?

Aucune réponse ne me parvint. Il fuyait mon regard, comme si il avait peur. Malheureusement pour lui, je n'étais pas d'humeur à ressentir une quelconque pitié.
J'adorais ce gamin, je l'aimais, et lui osait me faire un coup de travers. Je ne savais vraiment pas comment le prendre.

- Putain Jun !

Sans me contrôler, je le pris violemment par les épaules et le fixais d'un regard noir. Je ne pouvais plus contenir mes émotions, j'étais bien trop énervé, vexé....

- Tu t'fous d'moi ? J'avais dis que c'était notre chanson, que si tu d'vais la faire, c'était avec moi ! Tu m'avais dis que tu performerais seul ! Si tu ne t'en sentais pas capable, t'avais qu'à m'appeler, j'serais venu !

Je le lâchais et lui tournais le dos, faisant quelques pas en avant, puis je revins sur mes pas et m'arrêtais à un mètre de lui. Des larmes coulaient le long de ses joues, me mettant encore plus en rogne.

- Tu m'fais si peu confiance ? Je t'inspire tant de pitié que ça ?

J'hurlais presque. J'étais profondément blessé par sa réaction. Je détestais inspirer de la pitié aux gens. J'étais quelqu'un de fort, j'avais toujours marché la tête haute, le regard fixe, sans jamais tomber. Et voilà que lui pensais pouvoir changer ma vision des choses ?

- J'suis pas faible, Jun ! Je n'ai pas besoin de ta pitié...

Je tournais les talons et avançais droit devant moi. L'obscurité m'engloutissais entièrement, je ne voyais même plus où je mettais les pieds.
Mon pas se fit un peu plus lent, je ralentissais. Tout à coup, c'était comme si tout le poids du monde tombait sur mes épaules. Je me sentis faillir, mes jambes cessèrent d'avancer et se dérobèrent sous moi. Je retombais sur les genoux, la tête dirigée vers les rares étoiles qui tâchaient les cieux.
Je sentis deux larmes perler au coin de mes yeux, puis descendre en cascade jusqu'à se rencontrer à l'angle de mon menton. Je me sentais incapable de faire quoi que se soit.
La fatigue n'y était pour rien, mais la déception y jouait gros. En une soirée, j'avais été déçu par la personne que j'aimais le plus, et je m'étais déçu moi même.
Hors de question de faire demi-tour, de présenter des excuses, non, je ne le ferai pas. Je me laissais simplement aller aux torrents de larmes qui ornaient mes joues sans que je puisse les contrôler, ni les expliquer.
Je voulais juste tout effacer, que mes foutus sentiments dégagent de mon coeur alourdi, qu'il n'est jamais été là pour me décevoir à ce point...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Dim 12 Mai - 10:17

Il me hurlait dessus, mais la seule chose qui m'importait c'était d'empêcher les larmes de franchir la barrière de mes yeux. Je ne voulais pas pleurer ! Pourtant lorsque sa voix haussa encore d'un ton, je retrouvais à craquer lamentablement et laisser mes larmes couler le long de mes joues. J'emmagasinais toutes ses paroles essayant de les remettre en place dans mon esprit chamboulé.

Nos visions de la chose étaient tellement différentes... Il ne comprendrait pas mon avis et je ne comprendrais pas le sien...
En aucun cas je le considérais comme "faible". D'un côté je comprenais son ressentit. J'aurai surement pris la chose pareil si les rôles avaient été inversés. Que je n'avais pas pu assurer ma performance et que Yong Guk avait chanté avec une personne autre que moi. Je m'en voulais beaucoup d'avoir été incapable d'assurer seule... Si j'avais eu plus de courage rien de tout ça ne serait arrivé. Je n'aurais pas eu à lui mentir et à en subir les désastreuses conséquences.

Yong Guk lui avait tourné les talons mais c'était arrêté plus loin, un genoux sur le sol. Je le décevais vraiment à ce point ? De mon point de vue je trouvais sa réaction un peu égoïste...
Aurais je vraiment du performer seul quitte à ne pas y arriver ? Je n'y serais pas parvenu, j'en étais certain... Je n'arrivais pas à gérer mon stresse seul. J'avais besoin d'un soutient pour ça. Quoi qu'il prétende, il 'aurait pas tenu pour un live. Faire un live était bien pire qu'un simple entrainement. Je m'inquiétais énormément pour lui, de plus que l'infirmière m'avait bien re précisé que son état n'était pas à prendre à la légère.

Je tenais cependant à lui exprimer ma vision de la chose. Non je ne me chercher pas d'excuses. D'ailleurs je n'avais pas l'intention de lui en présenter.
Mes larmes roulaient toujours silencieusement le long de mes joues. D'un pas lent je réduisis la distance qui nous séparait. Tentant par la même occasion de mettre au clair se que j'allais dire.

- Je ne vais pas m'excuser. * je mettais mes intentions au clair des le début * J'imagine ton ressentit. C'est moi qui suis faible. Je n'ai pas réussi à le faire seul, je suis pitoyable n'est ce pas ? Mais je ne regrette pas de t'avoir empêcher de faire ce live. Je n'ai jamais insinué que tu étais faible Bang Yong Guk. Tout le monde à ses limites. Je tiens à toi tu comprends ? Si j'ai fait ça c'est aussi parce que j'étais inquiet ! *malgré mes efforts pour garder une voix claire, je me sentais défaillir* Alors si quelqu'un a été faible, comme tu le dis, c'est moi.... Et si j'avais échoué devant les fans ? Je ne m'en serais sûrement pas remis...

Je tournais les talons et comptais bien m'éloigner avant de dire une dernière chose. Mes précédent regrets depuis son "évanouissement" ne m'avaient pas quitter.

- Peut être que c'est à cause de moi que tu es fatigué ? En y repensant je ne suis pas facile à vivre. Alors peut être que tu devrais arrêter de "t'occuper" de moi pour que ça aille mieux...



You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Dim 12 Mai - 12:21

J'écoutais ses mots, emmagasinais ses paroles, les analysais. Les larmes coulaient toujours, ma tête basse, fixant indéniablement le sol. Je serrais les points.

"Qu'est ce que j'ai fais ? Bang Yong Guk, tu n'es qu'un idiot, un égoïste ! " C'est ce qui me vint à l'esprit lorsque sa voix se brisa sous l'émotion. Je sentis à cet instant une nouvelle vague de larme inonder mes joues, puis je fus prit d'un hoquet. Ma respiration s'accéléra, de même que les faibles battements de mon coeur.
En une fraction de seconde, je me levais et le prit dans mes bras. Mon torse était collé à son dos, mes bras croisés sur sa poitrine, mon visage contre ses cheveux qui venait le chatouiller.
Je respirais bruyamment, tentant vainement de calmer mes pleurs. Tout se chamboulait dans mon cerveau embrouillé, je ne savais plus où j'étais, ni ce que je faisais.

Après un silence de quelques secondes, je plaçais ma bouche juste à côté de son oreille et ajoutais de ma voix grave et basse :

- Tu n'es pas pitoyable.

Je resserrais un peu plus mon emprise sur son corps frêle pour qu'il ne puisse s'échapper.
Son précédent discours résonnait encore et encore dans ma tête, comme s'il le prononçait en boucle, cela me rendait fou.
Voilà où nous en étions arrivé... J'avais en moi bien trop de fierté pour m'excuser, et il ne comptait pas faire ce premier pas, je l'avais bien compris. Nos deux points de vue étaient diamétralement opposés, c'était indéniable.

"Peut-être que c'est à cause de moi que tu es fatigué ? " ... Foutaises ! Si je me tuais autant au travail, c'était car ça me plaisais d'entretenir ce duo avec lui. Pour rien au monde je ne le considérais comme un poids !
Arrêter de m'occuper de lui ? Et puis quoi encore ? Autant tout abandonner...!
Non, pour rien au monde je ne cesserais de m'occuper de lui, de chanter avec lui, de passer des heures entières à répéter pour atteindre la perfection en vue de nos prochains lives.

Je baissais la tête et appuyais mon front contre son épaule gauche, avant de lâcher un soupire. Mes mains agrippèrent son t-shirt. J'essayais de calmer ma respiration. Mon coeur reprenait un rythme presque normal. Je ne ressentais plus aucune colère, sauf envers moi-même. Je m'en voulais de l'avoir ainsi blessé, c'était lâche de ma part.

- T'as raison, t'es pas facile à vivre. T'as un caractère de merde, tu t'énerves pour un rien.

Je soupirais contre son cou, effleurant sa peau pâle de mes lèvres.

- En fait... Je suis pire que toi, alors forcément, on passe notre vie à s'engueuler. Mais... en aucun cas tu es la cause de cette soi-disante "fatigue" !

Je plaçais deux doigts sous son menton afin de tourner son visage vers le mien. Je plantais mon regard dans le sien et murmurais, de façon presque inaudible.

- Je t'aime, Jun ... Si j'arrêtais de m'occuper de toi, comme tu dis, je ne serais plus en état de faire quoi que se soit...

Sur ces derniers mots, je relâchais mon emprise, déposais un baiser du bout des lèvres contre sa nuque et partis.
Je me rendis à ma chambre, prenant place sur mon lit encore défait, fixant le vide. Instinctivement, je portais mes doigts contre mes lèvres. L'agréable sensation de chaleur que m'avais provoqué sa peau était encore présente.
Je n'en revenais pas. Je lui avais tout avoué sans même le vouloir. Comment allait-il le prendre ?
Je soupirais et m'allongeais, enfonçant ma tête dans l'oreiller. Mes yeux se fermèrent, le sommeil prit immédiatement possession de moi, malgré une larme qui avait percé la défense de ma paupière.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Dim 12 Mai - 19:31

- Je t'aime, Jun ... Si j'arrêtais de m'occuper de toi, comme tu dis, je ne serais plus en état de faire quoi que se soit...

Ses paroles raisonnaient encore et encore dans ma tête telle un écho interminable tandis que la sensation des frissons procurés par ses lèvre dans mon cou ne me quittait pas.
Je mis un temps avant de réaliser ce que Yong Guk venait de me révéler. Il...Il m'aimait ? L'idée me paraissait inconcevable. Je n'avais jamais imaginé qu'il puisse s’intéresser à moi, à un mec...
Quand était t-il de moi ? Mes sentiments à son égard avaient toujours été flou, embrouillé. De ce fait je ne m'étais jamais attardé dessus. Peut être aurais je du ?

Et à présent que devais je faire ? Les questions se bousculaient dans ma tête sans que je n'arrive à y répondre clairement. Tout ce que je savais c'est que je ne voulais pas que cette soirée se finisse comme ça. Je voulais rejoindre Yong Guk même si une fois en face de lui je ne saurai que dire ou même comment réagir.

Je finis par enfin mouvoir mon corps resté immobile à cause du choque et marcher jusqu'à l'entrer du bâtiment. Une fois à l’intérieur je pris le chemin des dortoirs d'un pas lent. Durant tout le trajet je tentais de mettre en place ce que j'allais dire à Yong Guk, mais pas moyen. Mes pensées semblaient s’obstiner à voletaient dans ma tête sans vouloir s'assemblaient afin de former une idée cohérente. Finalement je me trouvais debout devant la chambre de mon aîné, une main tremblante posé sur la poignée sans une seul idée de quoi faire une fois à l’intérieur. Abandonnant mon conflit intérieur je décidais d'entrer. Yong Guk dormait, étalé sur son lit dans la même tenue que tout à l'heure. Sans un bruit je m'assis sur le bord de son lit et me perdis dans la contemplation de ses traits. Mais ce qui me choqua, c'est que même si il dormait, quelques larmes continuaient de perler sur ses joue. D'un geste doux je les chassais à l'aide de mon pouce. ce qui eut pour effet de le faire gigoter das son sommeil. Sans être maître de mes pensées, je me penchais vers lui et laissais mes lèvres effleurer les les siennes. J'éloignais ensuite mon visage de quelques centimètres et constatais qu'il avait ouvert les yeux. Mon regard se perdit dans le sien tandis que ma main venait caresser sa joue.

Pourtant, il fallait que je me reprenne, maintenant ! Je n'étais pas un salop. Je devais stopper ça, j'avais quelqu'un qui m'aimait. Non, il fallait que je fasse le clair dans mon esprit pour réfléchir à tout ça. Je m'éloignais encore de lui pour retrouver ma positions assise avant de murmurer :

- C'est impossible ...

Je me levais alors pour partir avant d'ajouter :

- Laisse moi un peu de temps ....



You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Dim 12 Mai - 20:24

Je sentis quelque chose entrer en contact avec ma peau. Etrangement, ce n'était pas une larme, c'était quelque chose qui les chassait.
Je bougeais un peu, croyant que cela devait être un moucheron ou autre insecte. Mais tout à coup, la chaleur procurée par ce quelque chose recouvrit une plus grande partie de ma joue et se fit comme une caresse.
Avant que je n'ai le temps de réagir, une paire de lèvres se posèrent délicatement sur les miennes, les effleurant à peine.
J'ouvris alors les yeux, intrigué, et découvrit le visage angélique de Jun Hong, penché au dessus de moi.
Cette vision me choqua, je devais rêver, ce n'était pas possible ! Jun aimait quelqu'un d'autre, et avec tout ce qui s'était passé en l'espace d'une soirée, il ne devait surement pas avoir envie de me voir.. !
Pourtant, je ne rêvais pas. Il était bel et bien là. Son regard était plongé dans le mien, et pourtant, je n'arrivais pas à connaître le fond de ses pensés. Soudain, il s'éloigna.

- C'est impossible...

"Impossible que tu sois là ? Que tu m'aies embrassé il y a peine cinq secondes ? Qu'il ait une chance que tu m'aime ? Je te l'accorde, c'est impossible !"
J'aurais voulu lui répondre ça, mais j'en étais bien incapable, beaucoup surpris pour arriver à parler.
Il se releva, se dirigeant vers la porte.

- Laisse moi un peu de temps ...

Il disparut dans l'entre-baillement de la porte avant que celle-ci ne se referme.
Je restais immobile, complétement bouche bée. Le seul geste que je réussis à faire fut de porter ma main à mes lèvres, me remémorant ce court contact. C'était si... agréable... Plus encore que la première fois, car cette fois-ci, il était maître de ses idées, ce n'était pas l'alcool qui lui avait valu cet acte.
Un sourire se dessina sur mon visage, et je retombais sur mon lit. "Un peu de temps". Cela voulait-il dire qu''il ressentait quelque chose pour moi ?
Je ne pouvais pas y croire, et pourtant, l'idée ne me déplaisait pas, bien au contraire.





Le lendemain

La nuit m'avait parue longue, le sommeil n'avait pas voulu me reprendre. J'avais garder un sourire idiot jusqu'à ce que mon réveil ne sonne, m'ordonnant de me lever.
J'allais entamer mon rituel du matin lorsque je me souvins que j'étais de repos. Un soupire m'échappa. Il fallait à tout prix que je vois Jun ! Je voulais comprendre, il le fallait !
Je me levais et allais donc frapper à la porte de Jun, mais personne ne me répondit. Il devait être aux douches...
Je me dirigeais vers celles-ci lorsque la fatigue me frappa de plein fouet. Un baillemment me prit, puis ma vue se fit de plus en plus mauvaise. C'est donc à contre-coeur que je rebroussais chemin. Si j'avais le malheur de tomber de fatigue et que mon cadet le découvrait, il me tuerait, et la crise de la veille n'aurait servie à rien.

Une fois en sécurité dans mon lit, je me saisis de mon téléphone.
" Viens me voir après les cours " *effacer* " Il faut qu'on parle, viens " *effacer* " Tu as eu le temps de réfléchir ? " *effacer* *effacer* *effacer*
Je ne trouvais pas les bons mots... Comment le faire venir sans risquer de le blesser ou de le presser ? Aish ... C'était si compliqué ! Je décidais alors de jouer la carte de la patience et d'attendre qu'il vienne de son propre chef, reposant le mobile sur ma table de chevet.
Je croisais les bras sur mon torse et patientais.... Une minute passa, et toute ma patience s'estompa. Je voulais le voir. Maintenant plus qu'à n'importe quel moment j'avais besoin de sa présence. Je voulais voir son visage, entendre sa voix, sentir son odeur, le serrer dans mes bras...
Je me repassais la scène de la veille en boucle. Ses lèvres contre les miennes, sont regards plongé dans le mien. Je voulais que cela recommence, que cet instant s'éternise.
Finalement, je pris ma décision. J'attrapais mon MP4, mes écouteurs, et allais me glisser dans la chambre de mon acolyte. Celle-ci était dénuée de présence et en bazar, mais l'odeur de mon cadet était partout.
Je souris et m'installais confortablement dans son lit défait, pressant son oreiller contre mon visage; c'est là que son odeur sucrée était la plus forte.
Je me laissais tomber sur le lit, respirant à plein poumon le parfum du plus jeune, fermant les yeux pour mieux la savourer.
Je branchais ensuite mon MP4 et mit en boucle "Never Give Up", l'imaginant danser dessus. Je me laissais aller au plaisir de refaire les lives dans ma tête, si bien que cela se transforma en rêve, le marchand de sable m'aillant enfin retrouvé...



Nam Jeon Guk
Regardes devant toi, ne te soucies pas de ce qui t'entoure et détourne ton attention. Avances sans te retourner, fixes l'avenir, car c'est à l'autre bout du chemin que tu le trouveras. ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Lun 13 Mai - 17:28

Tout le long de la journée je fus dans un état second. Je n'écoutais rien et ne faisais attention à personne. JE me repassais la scène d'hier soir en boucle dans ma tête. Je n'arrivais plus à mettre un point sur mais sentiments.Tout ce que je savais c'est que je désirais de tout mon être retourner aux côtés de Yong Guk. Pourtant cela me semblait impossible compte tenu des circonstances...

Je passais ma journée à tourner en rond, n'assistant ni à aucun de mes cours ni à aucun de mes entrainement. J'essayais tant bien que mal de me sortir Yong Guk de la tête, mais pas moyen. A force de réfléchir pour toujours en revenir au même point, l'énervement commença à me gagner.
Si bien que je n'eus d'autre choix que d'aller me défouler en salle de danse. Une fois seul à l'intérieur de l'immense pièce, je choisis une musique assez violente que je démarrais à fond, commençant à danser.
La musique et la pratique de cette discipline que j'affectionnais plus que tout m'aidèrent à arrêter de penser pendant une petite heure.
J'aurais volontiers continué jusqu'à l'épuisement total, mais je fus interrompu par une personne que je n'avais pas spécialement envie de voir. Surtout en ce moment.

Dae Hyun était la, debout près des enceintes, la prises de celles-ci entre les doigts. Sans chercher à me cacher, je lâchais un soupire bruyant faisant comprendre à mon petit ami que ce n'était pas vraiment le moment. Mais celui-ci sembla d'un autre avis puisqu'il s’avança d'un pas décidé vers moi. J'haussais un sourcil interrogateur.

- Il faut qu'on parle. se fus la seul phrase qui s'échappa de ses lèvres.

J’acquiesçais d'un signe de tête positif. Il avait raison... Depuis un certain temps je le délaissais entièrement, annulant chacun de nos rendez-vous. Ou bien même quand il parvenait à obtenir de mon temps libre, je repoussais tout ses gestes affectueux à mon égard et étais même désagréable. Bien sur que je m'en voulais d'agir ainsi. mais depuis quelque temps je ne pouvais pas m'en empêcher, comme si c'était devenu une obligation.
Je savais depuis le début que mes sentiments pour Dae Hyun n'étaient pas assez fort pour faire face aux siens. Pourtant je l’appréciais beaucoup et trouvais le temps agréable en sa compagnie. Mais depuis quelque temps, je le repoussais de plus en plus. et en y réfléchissant cela correspondait à peu près au moment ou j'avais commencé à me rapprocher de Yong Guk.

D'ailleurs j'avais tout vu juste puisque celui-ci me dit qu'on s'éloignait et qu'il m'en voulait un peu. "Je comprend" furent les seul mots qui m'échappèrent. Je n'avais aucune excuse, il avait raison, j'étais plus que coupable. La conversation qui s'en suivit fut assez brève. Dae Hyun avait sûrement compris que malgré ses efforts il ne parviendrait pas à sauver notre relation. Moi même, je lui maintenait que je n'étais pas assez bien pour lui. Il finit par ce lever, il avait les yeux embué de larmes. Cette vision me brisa le cœur. Malgré tout, il était quelqu'un de précieux pour moi et pour rien au monde je n voulais qu'il soit triste. Il finit par sortir me souhaitant tout le bonheur possible. Tandis que je restais immobile, sous le choque. alors c'est ainsi que ce finissais notre relation ? J'en étais plus qu'attristé, mais d'un côté je me sentais libre. Mais c'est cet instant que mon esprit choisit pour faire réapparaître l'image de Yong Guk. Je secouais la tête. Non je ne voulais pas penser à lui ! Mais c'était plus fort que moi...
Je finis enfin par quitter la salle d danse pour m'isoler dans ma chambre. Je n'avais même plus le courage de passer par la case "douche" malgré mes cheveux encore humide de sueur et mon t-shirt qui me collait à la peau.

Je venais d'ouvrir la porte. mais quel ne fut pas ma surprise en découvrant Yong Guk allonger sur mon lit entrain de tapoter sur son téléphone ! En me voyant celui-ci se releva pour s'asseoir sur le bord du lit. Moi qui voulais arrêter de penser à lui, c'était raté...

- Qu'est ce que tu fais la ? dis je en refermant la pote.

D'un pas las et fatigué je vins me laisser tomber à côté de lui la tête basse. Je n'avais pas le courage de le virer, ni même l'envie...
Mon dernier entretient avec Dae hyun me revint en mémoire à ce moment tandis que mes yeux s'embuèrent de larmes. D'un voix morgne je finis par lacher :

- J'ai rompu avec DaeHyun.



You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Lun 13 Mai - 18:20

- J'ai rompu avec DaeHyun.

Le sourire qui était apparu à sa venu s'effacer aussi rapidement qu'il s'était créé. Ses yeux se remplissaient de larmes, il gardait la tête basse.
Je ne savais vraiment plus où me mettre. J'avais une folle envie de le prendre dans mes bras et de le consoler, mais j'étais persuadé qu'il me rejetterait. Je passais donc timidement une main sur son dos. Son t-shirt était trempé par la sueur, mais à cet instant, je m'en fichais complétement.
Les mots restaient coincés dans ma gorge, je servais pertinemment que je n'y étais pas pour rien dans cette séparation. Déjà, rien que le fait que je monopolise la présence de mon cadet devait jouer beaucoup pour leur couple. J'exigeais bien trop du pauvre Jun Hong.
La culpabilité m'accablait, je n'osais rien dire. Je me contentais faiblement de caresser son dos. Cependant, lorsque j'aperçus une larme couler sur son visage, je n'hésitais pas une seconde et le prit contre moi, plaquant son visage contre mon torse, caressant ses cheveux.
Mon corps se balança d'avant en arrière, comme pour le bercer. Je ne me reconnaissais pas moi-même. Jamais je n'avais été aussi prévenant envers quelqu'un, je n'avais jamais montré autant d'affection pour une personne.
Je le serrais du plus fort que je pouvais, ne cessant de caresser sa chevelure, descendant parfois sur son visage pour y redessiner ses traits innocents.
Du revers du pouce, j'essuyais les quelques larmes qui avaient coulés laissant derrière elles ses joues rougies.
Le voir dans cet état me brisait le coeur, je ne supportais pas de le voir souffrir autant.

- J'espère que... ce n'est pas de ma faute....

Je me séparais un peu de lui et plaquais mes deux mains sur ses joues rondes, mon regard plongé dans le sien.

- Si c'est le cas, j'en suis vraiment désolé. Je ne veux pas te voir pleurer, mmh ?

Je caressais encore sa joue d'une main, inlassablement, j'admirais imperturbablement sa beauté.



Nam Jeon Guk
Regardes devant toi, ne te soucies pas de ce qui t'entoure et détourne ton attention. Avances sans te retourner, fixes l'avenir, car c'est à l'autre bout du chemin que tu le trouveras. ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Mar 14 Mai - 19:55

- Si c'est le cas, j'en suis vraiment désolé. Je ne veux pas te voir pleurer, mmh ?

Ca l'est pensais je. Mais je ne le blâmais en aucun cas ! Bien sur je gardais cette pensée pour moi et me contentais de sangloter. Yong Guk gardait ses deux mains sur mes joue humide de larme tandis que son regard sombre scrutait mes moindre traits. Un peu gêné, je finis par me dégager un peu gêner pour ensuite venir me blottir contre son torse. Aussitôt ses bras musclé emprisonnèrent mon corps contre lui. Je pouvais respirer à loisir son odeur masculin et sucrée.
Bizarrement, je ne tentais pas de me reprendre, mais je me laissais aller contre lui. Comme si il était l'unique personne devant laquelle je pouvais me laissais aller.
De temps à autre mon corps était secoué d'un hoquet, du reste je laissais mes larmes coulaient silencieusement.

J'avais fini par faire allonger Yong Guk sur le lit, me retrouvant presque au-dessus de lui. Le calme me regagnait petit à petit tandis que le sommeil commençait à me gagner. Finalement je m'autorisais à fermer un instant mes yeux brûlé par les larmes. Seulement le sommeil ne tarda pas à me gagner et je finis par m'endormir sur mon hyung.

Quand je me réveillais en me mouvant légèrement, ma position n'avait pas changé, j'étais toujours allongé sur Yong Guk qui lui n'avait pas bougé d'un pouce non plus, sûrement pour ne pas me déranger. Je me relevais doucement sans pour autant m'éloigner de lui. Je me mis alors à débiter de nombreuses excuses pour mon assoupissement. J'avais du le gêner...

A présent, je me sentais serein, mon calme était revenu et le fait d'avoir laisser sortir mon malaise m'avait fortement apaiser. Pourtant j’éprouvais l'envie de me confiais à Yong Guk; de lui faire part de tous mes sentiments. Je voulais lui dire que je me sentais mal quand il draguait ses admiratrice, à quel point je souffrais de nos disputes.

C'était le première fois que je me sentais aussi "proche" de quelqu'un. Bien sur j'étais proche de mes amis, mais je n'avais jamais autant souffert d'être en conflit avec quelqu'un. Pourtant je ne me rappelais pas que nos disputes me blessais autant au début de notre "relation". Mais je revenais toujours vers lui, c'était plus fort que moi...

Je finis par me relever, quittant la chaleur que le corps de mon aîné m’offrait. D'ailleurs des frissons me parcoururent alors que je rompais notre étreinte.
Hier soir me revins alors en mémoire, mes gestes, mon baiser ... D'ailleurs il était surement la pour me parler de ça. Mais je feignais l'ignorance :

- Tu voulais me dire quelque chose hyung ?




You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Mar 14 Mai - 20:37

Il s'était assoupi contre moi. Son odeur emplissait mes narines tandis que la chaleur de son corps se mélangeait à celle que le mien émettait.
Ses yeux étaient parfaitement clos, bien que gonflés par les lames qui y avaient coulé. Il ressemblait à un ange assoupi. Il en était d'ailleurs un, si on enlevait son caractère bien trempé !
Je ne cessais de l'observer, un sourire idiot sur le visage. Timidement, mes doigts s'entortillèrent dans sa chevelure en prenant soin de ne pas le tirer des bras de Morphée.
Je ne sais combien de temps il dormit, combien de temps je passais à rêvasser sur sa beauté presque irréelle, mais, comme tout bon moment a une fin, il se réveilla.
Il se releva, quittant mes bras, me laissant en proie à une sensation de froid et vide mêlé. Je ne voulais pas qu'il me quitte, je me sentais si bien, lui prisonnier de mes bras ! J'aurais aimé que ce moment se fige, que nous restions comme ça pendant quelques heures encore...

- Tu voulais me dire quelque chose Hyung ?

Je réfléchis, ne comprenant pas tout de suite sa question. Mais je me rappelais alors être dans sa chambre... Je pris l'air le plus innocent du monde en lui souriant et annonçais de façon parfaitement naturelle.

- Non, en fait, tu... tu me manquais !

Malgré moi, le rouge me monta aux joues. Je n'avais jamais dis ce genre de chose à quelqu'un... Mes sentiments n'avaient jamais été autant sincères que ceux que j'éprouvais pour Jun.
Je me rassis et m'approchais un peu de lui. Je repris alors une expression sérieuse, je voyais bien qu'il n'était pas au meilleur de sa forme, et cela m'attristais vraiment. Je ne savais pas trop quoi faire. La seule personne que j'avais eu à consoler était Hak Yeon, mon meilleur ami. Avec lui, je me permettais d'utiliser l'humour, aussi noir soit-il, ça marchait à tout les coups ! Mais Jun... Non, c'était différent. Quand il était là, je voulais être doux avec lui, qu'il se sente à l'aise en ma présence.. Cependant, je ne trouvais jamais les bons gestes, et quoi que je fasse, nous finissions toujours par nous disputer. Mais juste cette fois, j'aurais aimé qu'il me parle, qu'il se confit à moi, oui, juste une fois.
Je plongeais un regard qui se voulait rassurant dans le sien et portais tendrement ma main à sa joue. Je sentais bien que mes gestes étaient maladroits, mais ils étaient sincères.

- Si... Si tu veux parler... Je peux t'écouter...

Même mes paroles étaient incertaines, pourtant je les pensais vraiment. J'avais peur de faire un faux pas qui pourrait gâcher ce moment.



Nam Jeon Guk
Regardes devant toi, ne te soucies pas de ce qui t'entoure et détourne ton attention. Avances sans te retourner, fixes l'avenir, car c'est à l'autre bout du chemin que tu le trouveras. ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Mer 15 Mai - 12:08

-Si… Si tu veux parler… Je peux t’écouter...

J’hochais la tête en souriant faiblement. Heureusement qu’il était la ! Bien sur j’aurais bien voulu me confier, mais moi-même je n’étais pas sur de se que je ressentais. J’avais l’impression d’être dans un flou. Pourquoi avais-je autant besoin de lui ? Pour la première fois, je me sentais vraiment dépendant de quelqu’un. Comme si il m’était nécessaire vitalement. Mes sentiments allaient t-ils plus loin qu’une simple amitié ? Je n’en étais pas certain mais il me semblait bien que si. Sinon pourquoi aurais-je eu autant besoin de lui ?

Yong Guk m’aimait, il me l’avait avoué, et je lui manquais qui plus est. Et le savoir me donnait une impression plus qu’agréable, comme une vague de douce chaleur rassurante. Maintenant je savais que je n’avais aucun risque de le perdre à l’occasion d’une engueulade.
Mais pouvais-je répondre à ses sentiments ? Après cette « amitié » pouvions-nous devenir… un couple ?

Mais une chose m’était claire, je ne m’étais jamais senti aussi proche de quelqu’un auparavant. Alors pourquoi ne pas répondre à ses attentes.
Je me laissais aller un moment à la réflexion avant de conclure que je me posais trop de questions. Je ne trouvais aucune réponse ?

Je jetais un regard à Yong Guk qui me fixait, sûrement en train d’attendre que je déballe mon sac. Je lui souris faiblement avant de me rapprocher de lui afin de coller mon corps au sien. Je ne savais plus vraiment ce que je faisais, je voulais juste me retrouver proche de lui. Doucement mes lèvres vinrent se poser sur les siennes. Profitant de sa surprise, je passais ma langue sur ses lèvres avant de la faire rencontrer sa jumelle que je me mis à caresser tendrement. Ma main droit vient se poser sur le ventre de mon hyung tandis que la gauche me servait d'appuie. Yong Guk ne réagissait toujours pas, alors je tentais d'entamer un baiser un peu plus sensuel. Toujours aucun mouvement de sa part...

Déçu par ce manque de réaction je finis par m'éloigner de lui.
Cependant je finis par me rendre compte de mon geste. Il y'a à peine une heure je venais de briser le cœur de quelqu'un, et maintenant j'étais pendu aux lèvres d'un autre. Je commençais à me détester, je haïssais blesser les gens ! J'éprouvais du dégoût envers moi même. Je ne pouvais pas agir ainsi, comme un salaud. Les larmes embrumèrent à nouveau ma vision tandis que je crispais les poings sous la colère.




You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Mer 15 Mai - 13:11

Je n'en revenais. Je pouvais encore sentir ses lèvres posées sur les miennes, sa langue contre la mienne, son corps qui se pressait contre le mien.
Sous le choque, je n'avais pas su réagir. Une vague de plaisir m'avait envahie, me laissant parfaitement perplexe.
Le temps que je comprenne, il s'était déjà éloigné. Des larmes coulaient de ses yeux bruns, avant de s'écraser contre ses points serrés à l’extrême.
Je me retrouvais totalement dérouté, j'aurais presque put croire avoir rêvé ce doux échange.

Je me ressaisis du mieux que je pus et essuyais ses larmes à l'aide de mon pouce. Pourquoi pleurait-il ? Je n'arrivais pas à déchiffrer ses réactions, elles étaient toutes aussi compréhensives les unes que les autres ! Pourquoi fallait-il que tout soit aussi compliqué ?
Je glissais ma main droite le long de sa joue, remettant au passage quelques mèches rebelles et la laissait terminer sa course dans sa nuque. J'exerçais une légère pression contre son cou pour qu'il se rapproche de moi et comblais la distance qui nous séparait par un baiser tendre et amoureux. Ce fut un bref échange.

- Ne pleures pas ...

Je l'embrassais une seconde fois du bout des lèvres, savourant la douceur inouïe de ses lèvres tremblantes. Je descendis ensuite jusqu'à sa mâchoire, la recouvrant de baisers-papillons, avant de poser innocemment ma tête contre son épaule, le visage niché dans son cou pâle. Je m'emparais ensuite de sa taille pour le serrer contre moi, humant son odeur sucrée.
Tout à coup, son téléphone sonna comme un rappel à l'ordre, m'arrachant de ses bras si chaleureux. Je m'assis un peu plus loin tandis qu'il fouillait dans ses poches à la recherche du mobile. Il le trouva enfin et décrocha. Mais lorsqu'il sembla reconnaître la voix, son visage se crispa. Il écouta son interlocuteur durant des dizaines de secondes, hochant la tête de temps en temps. Lorsqu'il raccrocha, son teint était devenu livide. Je m'empressais alors de demander, inquiet.

- Qui c'était ?
- Papa Sunae... Il veut me voir...
- Mais encore ?
- J'ai séché les cours aujourd'hui....
- Quoi ?!

Nous savions très bien, autant l'un que l'autre, qu'entrer dans cette agence n'était pas une chose facile, et qu'une fois à l'intérieur, il valait mieux se tenir à carreaux.
Sécher un cours ou deux lorsqu'on se sentait mal passait déjà difficilement, et encore, fallait-il être à l'agonie ou avoir un mot du médecin, mais sécher toute une journée sans aucun motif apparent était sévèrement sanctionné...
Je me levais alors, complétement paniqué. Je faisais les cents pas dans la pièce. Et si on le renvoyait ? Non, c'était impossible ! Je ne le laisserais pas faire !

- Il veut te voir maintenant ?
- Oui ....
- Aish... Je viens avec toi !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Mer 15 Mai - 14:38

D'une main tremblante, je remettais mon téléphone dans ma poche. Sauter un cours ou deux dans la journée, passait encore.Mais toute la journée, le directeur s'en mêlait... Qu'allais je lui dire ? Je n'avais aucune excuses ! Mes problèmes amoureux n'en étaient pas. J'allais devoir improviser, mais quoi ? Aucune excuses valable ne me venait à l'esprit, elle allaient toutes être contredite. De plus, on m'avait sûrement vu dans les couloirs.
Cette fois j'avais des problèmes bien plus grave que l'indécision de mon cœur. L'agence était tellement strict... Et si... il me renvoyait ? Non je ne pourrais jamais m'en remettre !
Je tentais de me rassurer tant bien que mal. Il ne pouvait pas faire ça ! J'étais presque un idole de cette agence, certes débutant, mais idole quand même.

Yong Guk voulait m'accompagner. D'un sens je me sentirai mieux si il était à mes côtés.
Nous étions dans les couloirs en direction du bureau du directeur. Une boule se formait dans mon estomac, devenant de plus en plus grosse au fur et à mesure qu'on approchait. Ma main vint se glisser d'elle même entre ses doigts fin, cherchant sa chaleur rassurante.

Une fois devant la porte, je demandais à Yong Guk de m'attendre la et entrais dans le bureau d'un pas mal assuré. en me voyant le directeur releva la tête de ses papier pour poser ses yeux rond sur moi. Il m'invita à m'asseoir sur l'un des siège en cuire positionné face à son bureau en bois massif. Il commença ensuite par me rapeller la raison de ma venue ici. Je baissais la tête d'un air coupable et me contenta de garder le silence lorsqu'il me demanda mes motifs. Malheureusement je n'en avais aucun ...

- Jun Hong tu mérites une punition pour sécher tes entrainements et pour couronner le tout ne me présenter aucunes excuses. Qu'avais tu en tête ?

J'haussais simplement la tête en accord avec ses paroles et près à recevoir ma sanction. Mais j'étais plus qu’effrayé à l'idée de ce qui pourrait s'en suivre.

- Tu ne performeras plus aux côtés de Yong Guk. C'est Him Chan qui assurera les dernières performances prévues vu qu'il m'a clairement montré son potentiel et que le public l'aime.

Aussitôt les larmes embrouillèrent mes yeux. Tout mais pas ça ! Monter sur scène était l'un de mes plaisirs les plus profonds. J'avais tellement bataillé pour en arriver la, et voila que tout était balayé par une simple journée "séché".
Je ne pus retenir un hoquet étouffé sous le coup de la tristesse.



You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Mer 15 Mai - 15:19

Je l'attendis devant le bureau du directeur de l'agence. Cependant, j'entendais toute la conversation -ou plutôt le monologue- qui se déroulait dans la pièce adjacente.

- Tu ne performeras plus aux côtés de Yong Guk. C'est Him Chan qui assurera les dernières performances prévues vu qu'il m'a clairement montré son potentiel et que le public l'aime.

Lorsque j'entendis ces paroles, mon coeur cessa de battre. Je n'y croyais pas, je ne voulais pas y croire ! J'allais entrer en trombe dans le bureau pour m'y opposer quand Jun Hong en sorti. Il pleurait à chaude larmes, la tête basse.
Instinctivement, je le pris dans mes bras et caressais ses cheveux. Mes yeux se fermèrent alors que je serrais son corps de toutes mes forces contre le mien. Je ne trouvais pas les mots, moi-même en proie à une sensation amer.
Au bout d'un certain moment, je me séparais de mon cadet et séchais ses larmes, avant de prendre sa main dans la mienne et de le conduire jusqu'à sa chambre. Du trajet, il ne pipa mot, gardant la tête baissée.
Je le forçais à s'asseoir sur son lit, puis à s'allonger. Je recouvris alors son corps d'une couverture puis pris place à ses côtés. Le silence était toujours présent, un silence que je n'osais briser.
Je caressais ses cheveux et son visage d'un geste apaisant. Tout à coup, son ventre gronda, mais il ne sembla pas s'en rendre compte. Il restait de marbre, complétement anéanti par la nouvelle.
Je lâchais un léger soupire et me relevais.

- J'vais te chercher quelque chose à manger... Attends-moi là.

Je n'attendis aucune réponse et sortis de la pièce le coeur lourd. Je ne perdis pas te temps et descendis immédiatement à la cafétéria, où j'achetais quelques trucs à grignoter et une boîte de tomate cerise, j'avais cru comprendre qu'il aimait ça, à force de le voir en manger après chaque entraînement.
Je remontais quatre à quatre les marches qui menaient au dortoir. Je n'arrivais pas à réaliser tout ce qui venait de se passer. Premièrement, le baiser de mon DongSaeng me perturbait toujours autant. Que se serait-il passé sans ce coup de fil ? Foutu coup de fil.... Comment le vieux voulait-il que je performe avec quelqu'un d'autre que Jun Hong ?! Surtout avec la crise que j'avais faite en découvrant qu'il avait performé avec HimChan....
Je soupirais fortement et poussais la porte de sa chambre. Il était toujours dans la même posture que quand je l'avais quitté, des larmes brûlaient toujours ses yeux vides d'émotion. Je repris place près de lui et ouvrit un paquet de chips, ce qui ne provoqua aucune réaction chez mon vis à vis. Je pris donc une pétale salée entre mes doigts et la présentais sous le nez de celui qui me faisait maintenant plus penser à un zombi qu'à un vivant.

- Manges !

Il entre-ouvrit péniblement la bouche, où je glissais l'aliment, puis mâcha durant quelques secondes avant d'avaler. Son regard n'avait pas changé pour autant, il n'avait même pas prit la peine de se relever. Agacé par son manque de réaction, je décidais de procéder à un dernier test, quitte à me faire rembarrer, ce que je n’espérais pas pour autant.
Je posais deux doigts sur son menton et appuyais légèrement, de façon à ce que sa bouche se ré-ouvre. Lorsque ce fut fait, j'y déposais tendrement les miennes. J'essayais de faire passer dans ce baiser tout mon amour, priant pour obtenir un signe de vie chez ma victime. Je glissais ma langue contre la sienne, la caressant délicatement...



Nam Jeon Guk
Regardes devant toi, ne te soucies pas de ce qui t'entoure et détourne ton attention. Avances sans te retourner, fixes l'avenir, car c'est à l'autre bout du chemin que tu le trouveras. ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Jeu 16 Mai - 14:05

Je me laissais faire, tentant d’apprécier ce contacte tendre. La langue de mon hyung qui caressait tendrement la mienne parvins à m'arracher quelques frissons de plaisir malgré mon humeur. Je n'avais pas la force de le repousser, il était ma dernière source de réconfort.
Le baiser finis par ce rompre et je me laissais retomber mollement sur mon oreiller. Yong Guk voulait que je me confis à lui, mais je m'en sentais tout simplement incapable. J'avais l'impression que toute mes paroles seraient blessante.

Comment aurais je pu lui dire que je ne voulais pas qu'il performe aux côtés d'Him Chan après ce que je lui avais fait ?
Him Chan avait servi à un simple remplacement, mais si il me remplacer pendant de nombreuses performances j'aurais l'impression que mon travail n'aurait servi à rien, qu'il serait pitoyablement gâcher. A cette pensée les larmes revinrent embuer ma vue et dégouliner le long de mes joues. Un sanglot m’échappa, secouant brutalement mon corps, puis un deuxième. Je me sentais faible, je détestais que l'on me voit pleurer, même si ce n'était pas la première fois que Yong Guk me voyait dans cet état.

Je tentais désespérément de me calmer et parvins à stopper mes sanglots. J'aurais tellement voulu m'exprimer plutôt que de garder tout pour moi...

Pour couronner le tout, le visage en larme de Dae Hyun venait de temps à autre hanter mes pensées. Je m'en voulait à mort de lui faire du mal. Et aller dans les bras de Yong Guk me donnait l'impression d'augmenter ses blessures. De même, jamais je ne pourrais avouer ça à mon hyung. Qu'il se fâche contre moi serait bien la dernière chose qu'il pourrait m'arriver. Et qui m'anéantirais par la même occasion.

Il fallait que je pense à autre chose. Je me faisais du mal à moi même... Pourtant je n'y arriverais pas. Imaginer Him Chan sur scène aux côté de Yong Guk me rendait malade tandis que le souvenir de Dae Hyun venait accentuer mon malaise.
Je comprenais vraiment ce que mon aîné avait pu ressentir lors de ma trahison. Le regret vint se mêler à mon mal-être.

Je tentais tant bien que mal de m'arracher de mes pensées néfaste en mouvant mon corps resté jusque la immobile. D'un geste pénible je me relevais en position assise et posais mon regard embué sur Yong Guk. Je restais un long moment à le fixer dans les moindre détails. Il était beau, même avec l'air inquiet inscrit sur ses traits.

-Je ne veux pas que tu performes avec Him Chan...

Les mots m'avaient échappé tout seul. Maintenant j'avais envie de m'arracher les cheveux face à ma stupidité. Je détournais le regard, me retenant de ne pas me jeter sous la couette et disparaître. Plus je tentais de me calmer, plus le malaise m'envahissait, surtout depuis mes dernière parole. J'aurais voulu les effacer et n'avoir rien dit, mais c'était impossible. A présent je me sentais trop honteux, et dans une dernière tentative de m'enfuir, je prononçais difficilement :

- Je me sens vraiment mal, pars s'il te plaît...



You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Jeu 16 Mai - 19:54

- Je ne veux pas que tu performes avec Him Chan...

Au moins, il avait le mérite d'être clair. Je comprenais parfaitement ce qu'il ressentait, pour ne pas dire que je partageais les mêmes ressentiments que lui !

- Je me sens vraiment mal, pars s'il te plaît...

Je poussais un léger soupire. Je n'aimais pas le voir si mal, et le savoir seul n'allait pas me rassurer... Mais si il désirait l'être, je ne pouvais qu'accepter sans rien dire.
Je caressais une dernière fois sa joue et m'éloignais. Néanmoins, je m'arrêtais au seuil de la porte pour lui jeter un dernier regard de compassion.

- J'avoue que c'est pas c'qui m'enchante le plus... de performer sans toi....

Je refermais doucement la porte et retournais dans ma propre chambre. J'y fis les cents pas, perturbé par les derniers évènements. Mon esprit ne parvenait pas à tout assimiler. Je mourrais d'envie de retourner le voir, mais c'était impossible... Et si j'allais dire les quatre vérités au directeur ? Je me ferais certainement virer, et ça n'arrangerait rien..
Je finis par m'allonger sur mon lit, la tête dans l'oreiller pour arrêter de penser. Mais quelle idée ? Mon cerveau ne cessa pas de débattre sur toute cette affaire, que je le veuille ou non.
J'optais finalement pour l'option la plus dangereuse. Je me levais d'un pas décidé et me rendis au bureau de Papa Sunae. Je toquais trois fois à la grande porte avant de la pousser, sans attendre de réponse.
Je pénétrais dans la pièce de façon assurée et me positionnais face au bonhomme, les mains à plat sur son bureau, supportant le poids de mon corps. Je plantais mon regard au travers des grosses lunettes de soleil de l'homme et déclarais sévèrement :

- Rendez-moi Jun. J'veux pas d'un autre pour Never Give Up, j'veux Choi Jun Hong,

J'avais clairement articulé son nom pour que mon vis à vis comprenne mon intention ainsi que ma détermination.
Il me scruta à travers ses binocles et hocha lentement la tête avant de retourner à ses papiers. Je tentais de contenir la colère que je pouvais ressentir à cet instant et jouais la carte de la politesse.

- S'il vous plait... Sans Jun Hong, je ne pourrais pas performer comme il faut...

Ma phrase sembla l'intéresser, car il releva le nez de sa paperasse. Il pencha la tête sur le côté, comme pour m'inciter à continuer.

- J'sais qu'il à sécher les cours, et que c'est impardonnable mais... C'est ma faute. Sanctionnez-moi à sa place si vous voulez, mais laissez-le faire les lives avec moi !

Ma proposition l'amena à réfléchir. Il pencha plusieurs fois la tête sur la gauche, puis sur la droite, et ainsi de suite, me donnant presque le tournis.

- Mmmh...
- Mmmh ? Ca veut dire quoi ça, "Mmmh" ?

Il recommença à faire le manège avec sa tête ronde puis tourna sur son fauteuil de cuire noir. Je commençais à perdre le fil de ce qu'il se passait. Soudain, il s'arrêta face à moi et appuya son visage contre la paume de sa main. Je sentais mon coeur battre la chamade, comme si toute ma vie était en jeu.

- D'accord. Tu pourras performer avec Choi Jun Hong, mais à une condition !

J'haussais un sourcil, anxieux, mais à l'écoute.

- Toi et Choi Jun Hong devrez garder mes enfants ce week end !
- Ils ont quel âge... ?
- Huit et Cinq ans. C'est votre dernière chance, à prendre ou à laisser.


Je me retrouvais comme un idiot devant la porte de Jun Hong. Je n'avais aucune idée de comment lui annoncer la nouvelle... Et s'il n'aimait pas les enfants ? Aish, tant pis pour lui ! J'avais fais de mon mieux, risquant ma carrière, alors qu'il soit content ou non, se serait la même chose !
Mais vraiment... S'occuper d'enfants en bas âge durant deux jours et une nuit, juste tous les deux... Etait-ce une bonne idée ?
Je n'avais jamais eu la garde d'enfant, je ne savais absolument pas m'y faire ! J'espérais vraiment que mon DongSaeng ait plus de connaissance sur le sujet.
Je poussais finalement la poignée et entrais dans la chambre. Celle-ci était complétement différente de quand je l'avais quitté. Le bazar régnait en maître. Tout était sans dessus-dessous. Même Jun n'était plus sur son lit. Il était assit contre un mur, la tête basse. Il ne sembla pas remarquer ma présence.
Je m'avançais plus profondément dans cette jungle urbaine et m'agenouillais à ses côtés. Ses yeux étaient cachés par ses cheveux gris foncés, je ne pouvais donc pas discerner si il dormait ou pas. Finalement, je m'agenouillais à ses côté.

- Jun... J'ai un truc à t'dire... T'aime les enfants ?



Nam Jeon Guk
Regardes devant toi, ne te soucies pas de ce qui t'entoure et détourne ton attention. Avances sans te retourner, fixes l'avenir, car c'est à l'autre bout du chemin que tu le trouveras. ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Ven 17 Mai - 22:00

A peine eut t-il refermé la porte que je me levais brusquement de mon lit, pris d'un sursaut de colère. D'un geste rageur j'envoyais valser toutes le bordel qui formait un monticule sur mon bureau. Tout se qui me passais sous la main voler à l'autre but de la pièce pour s'écraser contre le mur. Mon portable n'eut pas la chance d'échapper à mon élan destructeur puisqu'il vint se briser en plusieurs morceau contre un mur. Je n'avais aucune idée de si il fonctionnait encore ou non, mais pour le moment je m'en fichais royalement. Je voulais simplement faire évacuer toute la rage qui secouait mon corps, faisant trembler tous mes muscles et prenant entièrement possession de mon corps.
Après un certain nombre d'objets balancé, jeté, brisé, le calme fini par me revenir avec rudesse, d'un coup me donnant l'impression d'être frappé par un immense coup de fatigue. Si bien que je me laissais tomber le long du mur avant de me recroqueviller sur moi même, fermant les yeux. La fatigue prit alors possession de moi m'emportant dans un sommeil sans rêve.

Je fus réveiller par la sensation d'une présence à mes côtés. Yong Guk était revenu... Il avait surement constater le bazar présent et en déduire mon petit "pétage de plomb". "Jun... J'ai un truc à t'dire... T'aime les enfants ?", je mis un temps avant de m'extirper de cette torpeur et de comprendre le sens de ses mots. Les enfants ? Je n'en côtoyais presque jamais... Mais ils ne mettaient pas désagréable. Je relevais la tête, interrogateur.
Plus ses explications avançaient, plus j'étais incrédule. Quoi ? Le directeur acceptait de me laisser remonter sur scène si je gardais ses enfants se week-end ? C'était presque trop beau pour être vrai ! Mais à l'air sérieux de Yong Guk je compris qu'il ne plaisantait pas. Je ressentis comme un sursaut d'énergie au fond de moi, mêler à une intense vague de soulagement. Sans réfléchir je me jetai dans ses bras le couvrant de remerciement ! Jamais je ne pourrais lui montrer ma reconnaissance pour ce qu'il avait fait.

~Week-end ~

Nous étions planté devant l'énorme demeure du directeur sans se remettre de la taille. On aurait presque dit un manoir situé un peu à l’écart de la ville aux abords de la forêt de Sup. Nus finîmes par oser avancer dans l'allé de pavés qui menait jusqu'à l'immense porte de bois massif. Le directeur venait juste de partir je ne sais ou en compagnie de sa femme.
A peine entré nous fûmes accueilli par des cris, non des hurlement ainsi que deux ouragans qui vinrent courir autour de nous. Les enfants du directeur...
Le week-end allait être rude, Ces enfants étaient plutôt du genre pourri gâté et capricieux. Mais j'étais près ) tout pour remonter sur scène.
Pourtant je ne mis pas longtemps à comprendre ma douleur... Ces gosses étaient intenable ! Après cinq minutes en leur présence Yong Guk semblait déjà au bord de la crise de nerf tandis que je restais dépité devant la tache qui nous attendait.
Mais j'essayais de ne pas perdre espoir en essayant de proposer des jeux aux enfants. Mais rien n'y fit. Aux jeux calme ils perdaient patiente et finissaient par tout balancer, tandis qu'aux jeux actif il devenaient presque violent.
Je poussais un long soupir en me prenant un leggo dans la tête jetant un coup d’œil à Yong Guk qui revenait de la cuisine après s'être aller chercher un verre d'eau pour se calmer.



You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Dim 19 Mai - 0:10

La soirée touchait à son terme. J'étais épuisé par cette après midi mouvementé ! Ces enfants n'étaient pas de simple gosses, oh non, je les aurais plutôt renommé "démons" !
Toujours entrain de brailler, de se plaindre, de courir partout. Et ne parlons même pas du repas... La nourriture avait volée dans tous les sens, le ton avait monté, le plus jeune avait pleuré, Jun s'était énervé en prétextant que je lui avais fais peur en parlant fort. Mais comment faire valoir mon autorité en gardant une voix douce et sympathique ? J'avais juste envie de leur distribuer des paires de claques...
J'étais à présent étalé au milieu du lit canapé, attendant que Jun Hong revienne de la chambre des petits monstres. Il était allé les coucher tandis que je m'occupais de préparer le lit. Lorsqu'il revint, je me relevais péniblement pour m'asseoir en tailleur alors qu'il prenait place à côté de moi fixant la télé que j'avais allumé un peu avant. Le programme n'était pas très intéressant : Du foot.
Je soupirais à la vue de cet émission peu intrigante et dirigeais mon regard sur la personne à mes côté.
Des cernes s'étaient dessinées sous ses yeux sombres, son teint avait pâli, mais il restait d'une beauté sans nom. Comment décrire la perfection ?
Je fixais ses lèvres roses et pulpeuse en mordant les miennes. J'avais une envie folle de l'embrasser, là, maintenant, et sans retenue.
Je savais pourtant que la situation était ambigüe et que ce geste serait déplacé, mais mes pensés étaient hantées par cet affront.
Je me rapprochais doucement de mon cadet en le prenant par la taille, plongeant mon regard dans le sien.

- Aish, c'est bien pour toi que j'fais tout ça !

J'approchais un peu plus mon visage du sien, l'envie de plus en plus présente.

- Ça mérite bien un peu d'attention, non .. ?

Délicatement, je posais mes lèvres contre les siennes tout en passant une main contre sa nuque, la faisant tout doucement dévaler son torse par dessus le tissu. J'avais envie de le serrer contre moi, de ne jamais rompre cet échange, que le temps se fige.
Ma langue se fraya tranquillement un chemin dans sa bouche pour caresser sensuellement sa jumelle. Je collais mon corps au sien et approfondissait l'échange, en proie à mon désir de sentir son attention entièrement tournée vers moi.
J'appuyais légèrement sur son torse pour le faire s'allonger avant de me placer au dessus de lui et de séparer nos lèvres, à court de souffle.
Foutu oxygène, pourquoi fallait-il toujours que je n'en ai plus lorsque les choses devenaient intéressante ? Simple hasard ou cruauté de la nature ? Quoi qu'il en soit, je ne comptais m'arrêter là et fondais une nouvelle fois sur ses lèvres tendres et douce. Leur chaleur me manquait déjà, je voulais les retrouver au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Dim 19 Mai - 16:35

Le couché fut surement la partie la plus dur de la journée. Yong Guk était parti préparer le canapé ou nous devions dormir cette nuit, trop énervé pour passer plus de temps en compagnie de ces petits montres. Heureusement, j'avais plus de patience et le contact passait mieux entre les enfants et moi.
Le passage a la salle d'eau fut assez catastrophique puisqu'ils s'amusèrent à m'éclabousser et à envoyer de l'eau dans toute la salle de bain.
Les border fut également assez compliqué, et j'y parvins assez tard. Une fois calmé et fatigué de leur journée éreintante à nous avoir fait les 400 cent coups, je pus les laisser seul et rejoindre Yong Guk pour un moment de répit.
Il avait défait le canapé clic clac ou nous devions dormir. Sans plus réfléchir, crever de me journée, je m'assis à côté de lui reportant mon regard sur la télé en marche sans pourtant y prêter la moindre intention.
Les bras de Yong Guk s'enroulant autour de ma taille, rapprochant mon corps du sien, me sortirent de l'espèce de somnolence dans laquelle je m’enfonçais,.

"- Aish, c'est bien pour toi que j'fais tout ça ! Ça mérite bien un peu d'attention, non .. ?"

Sans attendre plus ses lèvres vinrent à la rencontre des miennes. Le baiser le tarda pas à s'approfondir.Je n'avais plus la force de le repousser, juste de tenter d'apprécier et écarter les pensées néfaste qui me hantaient depuis ma rupture.
Yong Guk me poussa légèrement en arrière me forçant à m'allonger sur le dos et se plaça au-dessus de moi sans abandonner mes lèvres. Je me sentais obliger d'arrêter, mais l'envie était de plus en plus forte. Sa langue caressant la mienne me procurait des bouffés de chaleur et d’excitation me faisant ressentir l'envie intense de continuer, de sentir son corps contre le mien, ses mains caressant ma peau...
Mes mains vinrent glisser sous son haut afin de caresser son torse parfait que je découvrais pour la première fois.
Certes il m'était déjà arrivé de l'apercevoir torse nu dans les vestiaires, mais cette fois je pouvais vraiment constater sa perfection, passant mes mains tantôt sur ses abdos tantôt sur ses omoplates. Son t-shirt commençait à devenir gênant alors je ne tardais pas à faire glisser celui-ci au-dessus de sa tête pour l'envoyer plus loin.

Pourtant, au fur et à mesure que les caresses et les baisers s'intensifiaient, une angoisse commençait à naître en moi, formant une boule au creux de mon estomac. Nous étions quand même dans la maison de notre patron... Mais je savais au fond de moi que je n'utilisais ce prétexte que comme une excuses.
J'avais déjà eu des petit amis, mais pourtant je ne l'avais jamais fait. J'étais anxieux, je n'étais pas idiot, je savais comment ça se passait, mais je ne voulais pas souffrir pour ma première fois...
De plus je n'étais sur de rien pour mes sentiments envers Yong Guk, sur ce point je me sentais perdu et l'image de Dae Hyun en larme me hantait toujours.
Mais si je le repoussais ? M'en voudrait t-il ? Je ne voulais en aucun cas me retrouver fâcher avec lui. Je lui devais de pouvoir encore monter sur scène, alors devais je le laisser faire pour lui montrer ma gratitude ?
Pourtant, lorsque je sentis ses mains brûlant glisser sous mon haut pour caresser mon torse, je n'en pouvais plus, la peur me tordait les tripes.
Le souffle court, je lui murmurais suppliant d'arrêter, me débattant faiblement. Pourtant ses main continuaient toujours de caresser avec tendresse ma peau.
Je n'osais plus rien faire ni dire, la peur m'empêcher de réagir plus.
Soudain un cri provenant de la chambre des enfants retentit, me donnant une échappatoire. Me relevant brutalement, je parvins à m'évader de l'étreinte brulante de Yong Guk. Une fois debout je m'enfuis vers la chambre d’où provenaient les cris.
Tout se mélanger dans mon esprit tandis que la dernière scène repasser en boucle.
J'entrais dans la chambre d'enfant dans un état second, afin de calmer le plus jeune qui avait perdu son doudou. Quand il fut recouché, je sortis de la chambrepour me planter au milieu du couloir, refusant d'avancer. Je n'osais pas retourner la bas, dans la salle. Mes genoux tremblaient sous le "choque" tandis que des larmes embuaient mes yeux. Ce n'était par contre mon aîné, mais contre moi même. Je faisais mon possible pour me rassurer, pour me dire que Yong Guk ne blesserait jamais, mais c'était plus fort que moi, j'avais peur, j'étais effrayé...



You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Mar 21 Mai - 19:59

Il ne revenait pas. Je m'étais assis en tailleur sur le lit, repensant à ce qui venais de ce passer. La chaleur de sa peau, la douceur de ses lèvres, son odeur... Tout était imprégné dans ma mémoire et ne cessait de repasser en boucle.
J'avais peut-être été trop loin... Après tout, il était beaucoup plus jeune que moi. Il venait à peine de rompre avec son ami, et nous ne sortions même pas ensemble.
Il était si attirant que je n'avais pas pu résister, le voir si proche avait fait monter le désir en moi, mais j'aurais certainement dû me contenir... J'avais dû le mettre mal à l'aise...

- Aish !

Je me tapais le crâne contre la paume de ma main pour me punir de ma stupidité. Quel idiot, mais quel idiot ! Et s'il n'osait plus revenir vers moi ? Si je lui avais fais peur et qu'il m'évitait ?
Il fallait à tout prix que je règle ça. Je me levais donc péniblement à la recherche de celui qui était la cause du battement si puissant de mon coeur.
Je le trouvais là, dans le couloir menant à la chambre des petits monstres. Il était au beau milieu du corridor mais ne bougeait pas. L'obscurité ne me laissait discerner que les fins contours de son corps, sans doute dos à moi.
Je m'approchais doucement de lui, sans un bruit, mais le parquet craqua alors que je n'étais qu'à un pas de sa silhouette, cependant, je n'en tins pas compte et entourais sa taille de mes bras musclés. Je remarquais alors que j'étais toujours torse nu, contrairement à lui. Voilà donc pourquoi ma peau ressemblait à de la chair de poule ?
Je posais ma tête contre son épaule, resserrant mon emprise sur son corps frêle. Il n'émettait toujours aucun signe de vie, mit à part sa respiration courte et rapide.
De ma main droite, je vins redessiner les traits de son visage que je ne pouvais voir.

- Jun, viens, on retourne se coucher.

Je n'avais aucune arrière pensé, simplement l'envie de le serrer contre moi en m'endormant après cette journée difficile. Je m'étais remis les idées en place.
En voyant le manque de réaction de sa part, j'abandonnais son visage pour entrelacer nos mains, me détachais un peu de lui pour mieux le tirer vers le salon.

- Je n'te ferais rien...

Sans plus développer, je le menais jusqu'à notre lieu de couchage et me glissais dans le lit, sans pour autant lâcher sa main moite. Lorsqu'il fut entré sous les couvertures, je pressais son corps contre le mien et caressais ses cheveux d'un geste tendre.
Il était si mignon... Mon précédent comportement me semblait à présent déplacé, à la limite de l'inceste !
Dans mes bras, les yeux clos sous les caresses que j'apportais à son visage, il ressemblait à un enfant. Un enfant ou un ange, je ne sais pas trop. Pourtant, je savais qu'il était loin de l'être, j'eus à plusieurs fois l'occasion d'en témoigner, mais tous les souvenirs de ses caprices disparaissaient à cette vue.
Je sentis le sommeil me gagner tandis que mon index repassait inlassablement sur ses lèvres...

- DEBOUUUT LE VIEUX !

Un poids se fit soudainement sentir contre mon ventre, comme si quelque chose m'étais tombé dessus !
Alors que tous mes sens étaient en alerte, j'ouvris brusquement les yeux pour découvrir le plus grand des deux gamins sur mon ventre, le démon avait certainement dû sauter dessus à pied joint !
Je me retins difficilement de ne pas le dégager en un simple mouvement de bassin, me contentant de le prendre sous les épaules pour le reposer à terre.
Quel réveille de bon matin ... !



Nam Jeon Guk
Regardes devant toi, ne te soucies pas de ce qui t'entoure et détourne ton attention. Avances sans te retourner, fixes l'avenir, car c'est à l'autre bout du chemin que tu le trouveras. ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Mer 22 Mai - 19:55

Il m'attira sous les draps, serrant mon corps contre le sien. Je sentais sa peau chaude à travers mes vêtements qui m'offrait un sentiment de sécurité. Sa main vint un moment caresser mes cheveux d'un mouvement lent jusqu'à s'arrêter lorsque que Yong Guk sombras dans le sommeil. Je restais un instant immobile écoutant sa respiration lente et régulière.
En m'aidant de mon coude droit, je me redressais légèrement, pour contempler les traits de son visage légèrement masqué par le noir. Mais les rayons de la lune passant au travers de l'immense bais vitré me permettaient de l'observer à mon grès. D'un geste lent et calculé, le dos de ma main vint frôler sa joue en guise de caresse.
Après un moment, le regard perdu dans ses traits, je me rallongeais contre lui, me blottissant afin de profiter de sa chaleur. Ma tête vint se nicher au creux de son cou tandis que je laissais échapper un léger soupire.

-Aiish... Yong Guk, tu dois m'en vouloir... C'est moi qui t'ai sauté dessus pour ensuite te repousser... J'aimerai te le dire, mais je n'y arrive pas... J'ai peur, j'ai peur de notre relation... Et je me sens coupable... J'ai l'impression de tromper Dae Hyun, d'agir comme un salop... Je sais qu'on a rompu, mais je me précipite presque dans tes bras juste après notre rupture... C'est mal. Mes sentiments ... ? Si je t'aime ? Je crois que moi même je ne sais pas. Mais je sens que j'ai besoin de toi, alors reste à mes côtés, je t'en supplie ! Même si je ne sais plus ou j'en suis...

Je venais de chuchoter ces mots comme confession dédié au subconscient de mon hyung. A vrai dire, même si c'était stupide, je me sentais mieux après mon monologue. Le cœur plus léger je finis par fermer mes yeux fatigué et rejoindre le pays des rêves.


- DEBOUUUT LE VIEUX !

Le réveil offert par les enfants fut assez brusque... Mais ceux ci avaient décidé de jeter leur dévolu sur Yong Guk, m'épargnant un réveil douloureux. Les yeux encore embrumé par la fatigue, je levais la tête, les cheveux ébouriffé et retirais mon bras droit qui passait au travers du torse de Yong Guk afin de lui éviter des dommages puisque les enfants semblaient décidé à lui sauter dessus pour le réveiller

- Yah Juni hyung ! Tu vas aller faire le déjeuner ? On est affamé !

Les enfants semblaient s'être attaché à moi en tant que pseudo-maman pour s'occuper d'eux. Je finis par me redresser pour déposer un bisous sur la joue de Yong Guk accompagné d'un "bonjour" moue Celui-ci semblait d'ailleurs de mauvaise humeur des le matin.
Je finis par me lever, arrachant mon corps encore engourdi par la fatigue à la chaleur des couverture. D'un pas lent et moue je finis par me diriger vers la cuisine suivi des enfants qui sautillaient et criaient d'enthousiasme.
Heureusement je parvins à confectionner un déjeuner consistant assez rapidement et par la même occasion, calmer les cris d'impatience. Yong Guk finit par nous rejoindre dans la cuisine, s’installant sur une chaise. Heureusement il avait eu la décence de ré-enfiler son t-shirt. Après lui avoir préparer un café, je vins prendre place sur ses genoux, prenant comme excuse l’absence de chaise supplémentaire. Encore englué dans le sommeil, je vins nicher mon visage au creux de son cou. Après un instant dans cette position, mes lèvres vinrent effleurer les siennes pendant un court instant de 2 secondes.

- Ouuuuh les amoureux !

A cette interpellation je sursautais violemment, tournant la tête vers les deux petits monstres qui avait cessé de manger pour reporter leurs attentions sur nous. Le regret vint soudain m'envahir. Pourquoi avais je agis aussi stupidement ? Je me relevais rapidement des genoux de Yong Guk pour me caler dans un coin de la cuisine.
La panique commençais à naître en moi. Et si...et si le directeur l'apprenait ?



You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Mer 22 Mai - 20:42

D'un pas las, je me rendis enfin à la cuisine. Ce réveil en fanfare m'avait foutu les nerfs en pelote dès le matin !
Je m'assis, ou m'affalais, sur une des chaises. La "Maman de substitution" m'apporta gentiment un café avant de s'installer comme si de rien était. Sa réaction m'étonne, d'autant plus que je ne croyais pas vraiment à l'excuse des chaises manquantes. Mais je n'étais pas au bout de mes surprises !
En effet, il vint cacher sa bouille endormie contre mon cou, puis tout à coup, sans que je m'y attende, ses lèvres effleurèrent les miennes.

- Ouuuuuh les amoureux !

Le cri de cette saleté de gosse rappela Jun à l'ordre. Il se leva tout à coup pour se poster un peu plus loin, dans un coin de la cuisine.
Je n'en revenais toujours pas... Que se serait-il passé si ce gamin n'avait fait aucune remarque ? Je l'aurais sans doute embrassé... Mais aurait-il répondu à mon baiser ?
La journée se passa dans le bruit et la bonne humeur -du moins, pour les trois gamins que j'avais à ma charge-. Entendre tout ce bruit me mettait de mauvaise humeur, surtout lorsque je me prenais des attaques de jouets à la figure.
Fort heureusement, le directeur et sa femme rentrèrent en fin d'après midi, nous remerciant du service rendu. Après quelques politesse, nous pûmes enfin sortir de cette maison pour le moins animée par les cris des enfants.
Un silence gêné c'était installé. Toute la journée, j'avais pensé à ce moment, m'imaginant je ne sais combien de scénario, mais aucun d'eux ne se réalisait.
Nous nous rapprochions petit à petit de l'agence et la situation n'avait pas évolué. Tout restait au point mort. Aucune conversation ne se faisait, seul le bruit de nos pas brisaient le silence. C'était de plus en plus insupportable. Je ne comprenais plus rien, mon esprit s'embrouillait. Un coup il me chauffait, un coup il m'évitait...
Tout à coup, je m'arrêtais, rapidement imité par mon vis à vis.

- Jun... Je peux te demander où nous en sommes ?

Cette question me brûlait les lèvres depuis mon réveil. J'avais beau retourner la question dans tous les sens, je ne trouvais aucune réponse. Pourtant, j'avais besoin de savoir. Mes sentiments pour lui augmentaient de jour en jour, je ne pouvais le nier. Mais lui, de son côté, qu'en pensait-il ? Etai-til prêt à se défaire entièrement du souvenir de son petit-ami pour être avec moi, ou préférait-il attendre ?
J'aurais pu comprendre chacune de ses décisions, même si son choix finale était d'ignorer mes sentiments, mais il fallait que je sache une bonne fois pour toute le fond de ses pensés.



Nam Jeon Guk
Regardes devant toi, ne te soucies pas de ce qui t'entoure et détourne ton attention. Avances sans te retourner, fixes l'avenir, car c'est à l'autre bout du chemin que tu le trouveras. ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Jeu 23 Mai - 19:59

- Jun... Je peux te demander où nous en sommes ?

A ces mots, je tressaillis. Il était évident que la question allais arriver tôt ou tard... Pourtant je n'avais aucune réponse, mon indécision étant encore grande. Je relevais la tête vers lui, une expression perdue collait sur mes traits.
Je tentais de me mettre à sa place deux minutes. C'est sur que ce n'était pas facile pour lui... Si il m'aimait vraiment comme il me l'avait, être fasse à un indécis comme moi qui n'arrive pas à se remettre de sa rupture ne devais pas être simple. Voir un poil énervant...
Que devais je lui dire ? Qu'on était ensemble ? Pourtant aucune demande "officielle" n'avaient été formulé. Et si c'était arrivé ? Qu'aurais répondu ?
Je voulais être sur de mes sentiments à son égard. Et j'étais conscient que notre relation changerait totalement... Mais n'était ce pas déjà fait ? Ces déclarations, ces caresses discrètes, ces baisers.... Rien ne pourrait plus être comme avant ! Mais au fond de moi je n’éprouvais aucun regrets pour ça. Je sentais que j'aimais cette nouvelle relation qui naissait entre nous. Et si Dae Hyun n'avait pas été autant présent dans mes pensées ? Que se serait t-il passé ? Peut être que j'aurais clairement pu comprendre mes sentiments. Alors si je prenais encore un peu de temps, peut être que je pourrais enfin être sur de moi.

Mais Yong Guk voulait savoir, maintenant. Et si il ne m'attendait pas ? Cette simple pensée me faisait paniqué. Non je voulais qu'il m'attende, qu'il me laisse le temps de mettre mon esprit au clair.

D'un pas incertain je m'avançais jusqu'à lui et pris sa main entre mes doigts. Sans doute voulais je ce geste rassurant...

- Je n'en n'ai aucune idée... Je suis perdu, tu comprends ? Je viens seulement de rompre, et malgré moi, avoir fait souffrir mon ex petit-ami me rend mal. J'ai besoin de temps pour mettre tout ça au clair, alors attend moi, je t'en supplie... Je comprendrais que tu n'ais pas la force de le faire, mais si tu m'aimes vraiment alors je te demande cet effort la ...

Je n'avais pu le regarder en face pendant tout mon discours. Je me détestais de lui avoir répondu ça...
Cependant une autre inquiétude se mêler à celles que j’éprouvais déjà. Et si les enfants racontais à leur père quelque chose à propos de nous ?
Je me sentais obliger de faire par de mes inquiétudes à Yong Guk profitant de l'occasion pour dériver légèrement la conversation :

- Hyung... Et si les enfants racontent un truc à leur père ?



You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Ven 24 Mai - 23:01

- Hyung... Et si les enfants racontent un truc à leur père ?

Je n'avais pas envisagé la question... A l'instant présent, mon esprit était à des kilomètres lumière de ce problème là !
Je me repassais ses paroles en boucle "Je n'en n'ai aucune idée... Je suis perdu, tu comprends ? Je viens seulement de rompre, et malgré moi, avoir fait souffrir mon ex petit-ami me rend mal. J'ai besoin de temps pour mettre tout ça au clair, alors attend moi, je t'en supplie... Je comprendrais que tu n'ais pas la force de le faire, mais si tu m'aimes vraiment alors je te demande cet effort la ... "
Bien sur que je l'attendrai ! Et puis quoi encore ? De plus, cela me donnait un infime espoir. Si il demandait de l'attendre, c'est qu'il y avait une petite chance pour qu'il ressente quelque chose pour moi.. ?
Cette simple pensée me faisait sourire. "Attends moi"... Une chaleur réconfortante m'enveloppait alors. Mais mon vis à vis me sortit rapidement de cette transe, resserrant l'emprise qu'avait sa main sur la mienne, dans l'attente d'une réponse. Je me ressaisis alors soudainement et lui souriait de façon rassurante.

- Ils ne diront rien... Au pire, on démentira !

Il ne sembla pas convaincu de ma réponse... En même temps, comment démentir face aux personnes qui étaient sans aucun doute les plus importantes aux yeux de notre patron ? C'était impossible !
Mais s'il apprenait quoi que se soit, nous pourrions dire adieu à nos carrières !
Je passais tendrement ma main sur sa joue. Je ne voulais pas qu'il s'inquiète plus qu'il ne l'était en ce moment ! Je décidais alors de changer de sujet, passant complètement à autre chose.

- Dépêchons nous de rentrer, je suis crevé ! C'est mon dernier jour de repos...

J'espérais qu'il comprendrait le sous entendu que j'avais pris soin de glisser sous cette phrase : "Jun, occupes toi de moi, juste aujourd'hui, une dernière fois !"

Je lui souriais rapidement et l'entraînais à l'intérieur de l'agence. En ce dimanche, tous étaient de sortie. Tandis que certains se rendaient chez leurs parents, d'autres rendaient visite à leurs amours. Certains préféraient se promener, faire un jogging ou tout simplement aller ailleurs que là où se déroulait toute leurs semaines.
Les couloirs, les salles, la cafétéria... Tout était vide !
Je nous dirigeais alors vers ma chambre, prétextant une soudaine fatigue. Je n'avais qu'une envie, qu'il s'occupe de moi avec autant de tendresse qu'il s'était occupé des deux enfants.
Une envie égoïste, certes, mais c'était plus fort que moi.



Nam Jeon Guk
Regardes devant toi, ne te soucies pas de ce qui t'entoure et détourne ton attention. Avances sans te retourner, fixes l'avenir, car c'est à l'autre bout du chemin que tu le trouveras. ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
avatar
Ahn Jun Hi
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 165
Incrit(e) depuis le : 17/03/2013
Age : 22
Localisation : Si vous me cherchez, je suis sûrement à la salle de danse.
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Sam 22 Juin - 19:20

- Dépêchons nous de rentrer, je suis crevé ! C'est mon dernier jour de repos...

Sur ce, il m’entraîna dans l'agence, au travers des couloirs, encore vide. Les trainees avaient tendance à rentrer tard en ce dernier jour de la semaine, profitant de leur seul jour pour abandonner leurs entraînements intensifs.

Je suivais mon hyung perdu dans mes pensées. Je voulais plus que tout faire évoluer notre relation... Depuis ce petit séjour dans la maison du directeur, j'en ressentais le besoin. 
Au fur et à mesure de nos pas, je faisais défiler tous ces moments passés avec lui depuis notre première rencontre...
Tu l'aurais cru toi, que ça finirait comme ça ? 
Au fil de cette petite "remémoration" une scène retient mon attention... Ou plutôt le sentiment éprouvé durant cette scène. La jalousie... quand ces chaudasses t'ont dragué...  
Rien que le fait que l'une d'elle ait osé poser ses sales mains sur toi m'avait énervé au plus haut point...

Mais je n'ai pas le temps de méditer plus dessus, puisque nous arrivons devant ta chambre. Nous nous tardons pas à nous retrouver seul à l’intérieur, toi étalé sur ton lit.
Après un temps d'hésitation, je prend place à tes côtés, glissant une main dans tes cheveux blonds pour les caresser d'un geste tendre. 
Malheureusement pour toi, je ne manque pas de remarquer le sourire de satisfaction qui naît sur tes lèvres pulpeuses. Ayant deviné tes intentions, l'envie de t'embêter se fait plus forte que moi.
J'arrête subitement mon geste avant de saisir ta main et de la secouer dans tous les sens :

- Hyung, hyung, hyung ! 

Je continu jusqu'à te faire ouvrir les yeux, dans un grognement de frustration. Satisfait de moi même, je me penche au dessus de toi. 

- Hyung, j'ai vraiment mal aux épaules ! Porter les enfants sur mon dos était vraiment fatiguant ! J'ai besoin d'un bon massage afin de ne pas avoir de vilaines courbatures demain. En plus c'est notre goodbye stage...

Sans attendre de réaction de sa part, je dépose mes lèvres sur les siennes avant de me redresser, ne me laissant pas le temps de profiter de ce contact avec mon aîné, pour me placer dos à lui : 

- Masse moi, hyung !



You are my lovesick
As if I’m possessed by something, my heart feels stuffy, At some point, I became your patient, I can’t speak, This sickness doesn’t need a diagnosis, just hug me, You are the reason I live right now, I need you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nam Jeon Guk
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Voir le profil de l'utilisateur
Infos de baseMessages : 103
Incrit(e) depuis le : 13/04/2013
Age : 28
Localisation : Au studio ou au lit ... you na mean ?
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~ Dim 23 Juin - 12:16

Lorsque j'entre enfin dans la chambre, je m'étale sur le lit. Ces gosses m'ont réellement fatigué, et je comptais sur Jun Hong pour prendre soin de moi, abusant de ce "repos" accordé par l'avis médical. Mais il en décida tout autrement. 
Il vint s'allonger à mes côté, sa main plongée dans mes cheveux. Aussitôt, je ne peux  m'empêcher de laisser un sourire se dessiner sur mes lèvres. J'aime quand il s'occupe ainsi de moi, c'est agréable. 
Tout à coup, il saisit ma main et l'agite dans tous les sens en criant des "Hyung !". Finalement, il est pire que les deux gamins du directeur réunis. 
Je finis par ouvrir les yeux, mécontent, me demandant  bien ce qu'il veut. Il se penche au dessus de moi. J'ai donc tout le loisir d'observer sa bouille. Il est aussi beau de près que de loin, si ce n'est plus !

 -  Hyung, j'ai vraiment mal aux épaules ! Porter les enfants sur mon dos était vraiment fatiguant ! J'ai besoin d'un bon massage afin de ne pas avoir de vilaines courbatures demain. En plus c'est notre goodbye stage...


Et que veut-il que j'y fasse ? Il n'a pas besoin de me rappeler que demain sera notre dernier stage, ça me déprime déjà assez... J'affectionne tellement ses instants sur scène avec lui, ils sont pour moi quelque chose de très précieux ! 
Soudain, il pose ses lèvres sur les miennes et se redresse tout aussi vite, me laissant à peine le temps d'être surpris.

 - Masse moi, Hyung !

Il est déjà retourné, ses épaules me faisant face afin que je les masse. Je soupire. Je n'avais pas imaginé la soirée de cette façon. 
Je me redresse alors et empoigne ses épaules avant de les masser du mieux que je peux. Mes gestes sont maladroits, je n'ai pas l'habitude de faire ce genre de choses. Alors je me rattrape du mieux que je peux, déviant sur une activité qui me plait un peu plus.
Tout en continuant mon activité, j'embrasse tendrement son cou dénudé, y déposant je ne sais combien de baisers. Ils sont doux, sincères, pleins de l'amour que je lui porte.
Je remonte doucement vers sa mâchoire, bien que je ne vois pas l'expression de son visage. Finalement, je relâche ses épaules pour faire glisser mes mains contre son torse, par dessus son haut. Je le serre contre moi de façon à ce que son dos soit plaqué contre mon ventre tandis que je continu de l'embrasser, inlassablement. 
Je l'aime, je l'aime tellement ... Je suis égoïste, mais je veux qu'il ne soit qu'à moi, qu'il ne pense qu'à moi. J'ai besoin de ressentir son amour. 
Le bref baiser qu'il m'a offert ne m'a pas suffit, je n'ai pas eu le temps de savourer le goût de ses lèvres. 
Je ne demande rien de plus qu'un baiser, un seul, et je serai comblé.



Nam Jeon Guk
Regardes devant toi, ne te soucies pas de ce qui t'entoure et détourne ton attention. Avances sans te retourner, fixes l'avenir, car c'est à l'autre bout du chemin que tu le trouveras. ©️ Joy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.fanfic-fr.net/fanfics/Musique/B/B-A-P/Save-My-Soul---
Contenu sponsorisé
est mon nom et il n'appartient qu'à moi
Infos de base
Fiche RPG

MessageSujet: Re: Young Talent ~Choi Jun Hong~

Revenir en haut Aller en bas

Young Talent ~Choi Jun Hong~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Sujets similaires

-
» (M) Choi Jun Hong (Zelo - B.A.P)ft. Chae Dae Hyun
» CHOI JUN HONG (ZELO ; B.A.P) ▬ NAGAO KIN
» Un Ingénieur de Talent a votre service !
» 06. Let's be young folks together - PV Santana
» Du talent gaspillé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors-RP :: Archive-